Réseau Jord
 

Impostures
Imposture historique
Imposture médiatique
Imposture sociale
Imposture altermondialiste...
Imposture anti raciste
Imposture associative
Imposture éducative
Imposture des pouvoirs...
Imposture démocratique


OBR
Données de l'OBR


L'indépendance
Vers l'indépendance
Déchirures nécessaires


Emañ ar Rouedad Jord oc'h arvestal!

Enebour Breizh, emañ ar Rouedad Jord o c'hedal da fals-varch kentañ...

 

Dernières infos postées
Imposture démocratique :: Vive Benoît XVI !
Le pape Benoît XVI salue des fidèles le 14 septembre 2006 à Freising en Bavière
AFP

jeudi 14 septembre 2006, 22h17

Les dignitaires musulmans internationaux dénoncent les propos du pape sur l'Islam



Les dignitaires musulmans du Moyen-Orient ont dénoncé jeudi les récents propos du pape Benoît XVI sur l'Islam et ont demandé des excuses au souverain pontife.


En Turquie, le chef de la Direction des affaires religieuses Ali Bardakoglu, plus haut dignitaire musulman du pays, s'est déclaré offensé par les propos tenus mardi par le pape sur le djihad (guerre sainte) musulman, les qualifiant d'"extraordinairement préoccupants, tristes et malheureux".


Durant son voyage en Allemagne, le pape avait cité un livre évoquant une conversation entre l'empereur byzantin du 14e siècle Manuel Paleologos II, de foi chrétienne, et un Perse cultivé, à propos du christianisme et l'Islam.


"L'empereur en vient à parler de la question du djihad ou guerre sainte", a dit Benoît XVI. "Il a dit, 'je cite', montre-moi ce que Mahomet a apporté de nouveau et tu ne trouveras que des choses diaboliques et inhumaines, comme son ordre de diffuser par l'épée la foi qu'il prêchait", a poursuivi le pape, citant l'empereur.


Ali Bardakoglu a déclaré jeudi à l'agence Anatolia qu'il attendait des excuses du pape, affirmant que c'est le christianisme et non l'Islam qui avait popularisé la conversion par l'épée.


En Egypte, Mohammed Mahdi Akef, chef des Frères musulmans, a estimé que "ces remarques n'expriment pas une compréhension correcte de l'Islam, elle sont simplement fausses et sont des croyances erronées répandues en Occident".


Il s'est dit "surpris que de telles remarques viennent de la part de quelqu'un assis en haut de l'Eglise catholique, qui a une influence sur l'opinion publique en Occident".


L'Organisation de la conférence islamique, qui a représente 57 pays musulmans, a indiqué de son côté qu'elle regrettait "les citations du pape et les autres falsifications qui ont offensé l'Islam". "L'OCI espère que cette campagne soudaine ne reflète pas une nouvelle tendance de la politique du Vatican vis-à-vis de la religion islamique", a ajouté l'organisation, basée à Djeddah, en Arabie Saoudite.


Devant ces réactions, le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican a affirmé jeudi que le pape respectait l'Islam. Benoît XVI veut "cultiver une attitude de respect et de dialogue envers les autres religions et cultures, et manifestement aussi envers l'Islam", a-t-il souligné dans un communiqué. "Ce n'était certainement pas l'intention du pape (...) de froisser la sensibilité des croyants musulmans."


Le père Lombardi avait déjà assuré mardi que Benoît XVI n'avait pas cherché à présenter l'Islam comme "quelque chose de violent".


Benoît XVI doit se rendre quelques jours en Turquie à partir du 28 novembre, sa première visite dans un pays musulman, à l'invitation du président turc Ahmet Necdet Sezer. AP


lma/v/jp/v


Posté le 15/09/2006 par le réseau Jord


Réseau Jord
Le Réseau Jord
Coordonnées du réseau
Formulaire de contact
Newsletter du réseau Jord
Mise à l'index
Définition et Effets
La mise à l'index
Base de donnée publique

Réseau Jord

Réseau Jord © 2008 - Site développé pour le réseau breton