Réseau Jord
 

Impostures
Imposture historique
Imposture médiatique
Imposture sociale
Imposture altermondialiste...
Imposture anti raciste
Imposture associative
Imposture éducative
Imposture des pouvoirs...
Imposture démocratique


OBR
Données de l'OBR


L'indépendance
Vers l'indépendance
Déchirures nécessaires


Emañ ar Rouedad Jord oc'h arvestal!

Enebour Breizh, emañ ar Rouedad Jord o c'hedal da fals-varch kentañ...

 

Dernières infos postées
Imposture des pouvoirs :: Elan pour la Reconquête

Réseau Jord Le 18 septembre 2006 Interactif Breton de Renseignement
et d’Action
4 Ty Coz 22610 Pleubian
Tel & fax 02 96 16 58 45
e mail reseau.jord@wanadoo.fr
site http://reseau.jord.free.fr/
Le directeur Gérard Hirel

à

Monsieur le Président du parti du peuple breton, Adsav, Rennes


Objet: discours papal de Ratisbonne.


Monsieur le Président,

Le discours prononcé par le Pape Benoît XVI au cours de son voyage en Bavière vient d’induire nombre de réactions. Comme à l’accoutumée les médias politiquement corrects soucieux d’harmoniser les paroles du pape avec leur propre ligne éditoriale tout en modelant les informations complémentaires au gré de leurs désirs et non de la réalité ont en premier lieu altéré les paroles prononcées par le Saint Père le 17 septembre à l’occasion de la prière de l’angélus, utilisant pour ce faire les possibilités offertes par la traduction du texte initial. Puis dans un deuxième temps ils se sont lancés à corps perdu dans la désinformation.
Ici un sublime penseur particulièrement brillant découvre ce que le pape à voulu dire en réalité et même ce qu’il aurait du dire (Ouest France du 18 septembre). Là on s’aperçoit que le pape s’est presque excusé ou encore qu’il est désolé - sous entendu de son dérapage - que les Frères Musulmans sont satisfaits des paroles d’apaisement prononcées à Castel Gandolfo alors qu’ ils sont au contraire furieux ..etc..
En fait Benoît XVI persiste et signe bien évidemment. Penser à un dérapage verbal c’est ignorer, ou feindre de ne pas le savoir, que le Vatican dispose:
- du plus grand service de renseignement du monde
- du plus puissant rassemblement de cerveaux capable de réaliser les analyses les
plus approfondies ainsi que les plus exhaustives synthèses.
- d’exceptionnelles ressources historiques.
c’est ignorer, ou feindre de ne pas le savoir, que le Vatican ne laisse rien au hasard, tous les discours sont pesés, évalués, mesurés, adaptés avant qu’ils soient prononcés.
c’est ignorer, ou feindre de ne pas le savoir, que l’Eglise use d’une dialectique spécifique dont le pape à fait usage tant à Ratisbonne qu’à Castel Gandolfo.

2
Ce n’est en effet pas un cours de théologie que le Saint Père à dispensé à Ratisbonne: il a sonné le réveil de la Chrétienté toute entière face à la barbarie anachronique,obscurantiste et destructrice de l’Islam. Il l’a fait avec des finesses qui ont porté; pourquoi par exemple cite-t-il un empereur de l’Empire d’Orient sinon pour faire un geste en direction de l’Eglise orthodoxe froidement hostile aux adorateurs d’Allah . En outre quoi de plus clair que l’image de cet Empire corrompu s’effondrant sous les coups de boutoir multipliés par les mahométans et qui plus est dans un bain de sang. . De la même façon au cours de la prière de l’angélus du 17 septembre il tient quelques propos adoucissants pour ne pas dire un peu jésuites caractéristiques de la dialectique dont usent les princes de l’Eglise : du baume après le coup mais on ne se dédit jamais...
Clair et précis le message affole les collaborateurs de l’ennemi ainsi que les couards.
La plus haute autorité spirituelle de la chrétienté, on ne le peut plus, a joué son rôle de berger. Ignorant les politiques chroniquement incapables et déconsidérés Benoît XVI s’est adressé directement aux peuples pour éclairer ces derniers.
Maintenant la chienlit se déchaîne parce qu’elle a peur, pas toujours des mahométans mais certainement des foules qu’elle a trahies et conduites au bord de l’abîme.

G.Hirel


En guise d’ex voto

“ Sous Selim l’Intempérant, en 1571, le général Lala Mustapha conquit la chrétienne Chypre.
 Le martyre du patricien vénitien Marcanonio Bragadino, gouverneur de l’île.
Comme l’historien Paul Fregosi le raconte dans son livre extraordinaire, Djihad, après avoir signé la reddition, Bragadino se rendit chez Lala Mustapha pour discuter les termes de la future paix. Et étant un homme attaché à la bienséance, il s’y rendit en grande pompe. C’est-à-dire sur un destrier au harnachement raffiné, vêtu de la toge violette du Sénat, et escorté par quarante arquebusiers en grande tenue et par le très beau page Antonio Quirini (le fils de l’amiral Quirini) qui tenait au dessus de sa tête une ombrelle précieuse. Mais on ne parla pas vraiment de paix. Car suivant le plan déjà établi, les janissaires saisirent aussitôt le page Antonio pour l’enfermer dans le sérail de Lala Mustapha qui déflorait les jeunes garçons encore plus volontiers que Mehmed II, puis ils encerclèrent les quarante arquebusiers et les mirent en morceaux à coup de cimeterres. Littéralement en morceaux. Enfin, ils désarçonnèrent Bragadino, lui coupèrent séance tenant le nez puis les oreilles et ainsi mutilé, ils l’obligèrent à s’agenouiller devant le vainqueur qui le condamna à être écorché vif. L’exécution eut lieu treize jours plus tard, en présence de tous les Chypriotes auxquels on avait enjoint d’y assister. Tandis que les janissaires se riaient de son visage sans nez ni oreilles, Bragadino dut faire plusieurs fois le tour de la ville en traînant des sacs de balayures, et lécher la terre chaque fois qu’il passait devant Lala Mustapha. Il mourut pendant qu’on l’écorchait. Et de sa peau bourrée de paille, Lala Mustapha ordonna de faire un  pantin qui, à cheval sur une vache, fit encore une fois le tour de la ville, puis fut hissé au pennon principal de navire amiral. A la gloire de l’Islam. “
Oriana Fallaci


Posté le 18/09/2006 par le réseau Jord


Réseau Jord
Le Réseau Jord
Coordonnées du réseau
Formulaire de contact
Newsletter du réseau Jord
Mise à l'index
Définition et Effets
La mise à l'index
Base de donnée publique

Réseau Jord

Réseau Jord © 2008 - Site développé pour le réseau breton