Réseau Jord
 

Impostures
Imposture historique
Imposture médiatique
Imposture sociale
Imposture altermondialiste...
Imposture anti raciste
Imposture associative
Imposture éducative
Imposture des pouvoirs...
Imposture démocratique


OBR
Données de l'OBR


L'indépendance
Vers l'indépendance
Déchirures nécessaires


Emañ ar Rouedad Jord oc'h arvestal!

Enebour Breizh, emañ ar Rouedad Jord o c'hedal da fals-varch kentañ...

 

Dernières infos postées
Imposture démocratique :: les sans culotte se manifestent
vendredi 13 octobre 2006

Le projet de statue monumentale du Pape Jean-Paul II à Ploërmel suscite bien des questions


En septembre 2005, le maire de Ploërmel annonçait la réalisation d'un ensemble statuaire de 8 mètres de haut. Il s’agit d’une statue à l'effigie du Pape Jean-Paul II. L'ancien Pape sera représenté sous un porche monumental surplombé par une croix orthodoxe. Cet ensemble est « un cadeau du président de l'Académie des Beaux-Arts de Moscou, l'artiste Zurab Tsereteli, le Picasso russe, pour un service que je lui ai rendu », selon les dires de Paul Anselin. Pourquoi Jean-Paul II ? « Je suis un grand admirateur de Jean-Paul II, le tombeur du communisme, et du peuple ».


La statue est bien avancée. Le maire s’était lui-même rendu à Moscou pour voir l’œuvre fin mai. Récemment, il annonçait son inauguration le 9 décembre prochain. En grande pompe. L’élu compte sur la présence de personnalités politiques, mais aussi du monde éclésiastique. Le socle, situé près du Sacré-Cœur, sur une place du coup nommée place Jean-Paul II, est fin prêt pour recevoir le monumental cadeau, qui arrivera en provenance de Russie par camions.

Le projet suscite en tout cas bien des réactions.

Certaines sont enthousiastes ou incrédules. Mais pas toute. D’emblée l’opposition municipale avait voté contre. L’équipe opposée de Notre Avenir citoyen s’appuyait sur des articles contestant l’œuvre de l’artiste russe Zurab Tsereteli. Très récemment, un collectif s’est constitué contre ce projet. Il devait ce réunir ce jeudi 12 octobre, à Ploërmel. Ce mouvement départemental est composé de militants syndicaux mais aussi de partisans de la laïcité, encore peu nombreux, mais déterminés. « Nous avons une inquiétude par rapport au respect de la loi de 1905, commente Alain Le Roux, syndicaliste, d'Augan. La statue  sera sur un espace public. Or Jean-Paul II était d'abord un chef religieux. Et sa politique menée est loin d'avoir fait l'unanimité », ajoute Alain Le Roux qui rappelle l'opposition du Pape à la contraception et à l'IVG.

« Un des points qui pose problème, c'est la croix sur l'arche qui surplombera l'édifice. Les symboles religieux sur les espaces publics sont interdits ».

 Le collectif projette même de contester la statue sur le plan juridique. « Nous voulons faire valoir que cela n'est pas conforme à la constitution. À l'extérieur, c'est une affaire qui choque. On en parle beaucoup. Tout comme le fait que le maire de Paris, Bertrand Delanoë, homme de gauche pourtant, ait choisi le nom de Jean-Paul II pour une place ».

Le maire de Ploërmel réagissait vivement, déplorant cette polémique : « C’est un don de la Russie à la France, plus exactement de Zurab Tsereteli, président de l'académie des Beaux-Arts de Russie à Ploërmel et nous ne bafouons pas la loi de 1905 ». La Ville de Ploërmel voit là un moyen de faire parler d’elle et une façon de développer un tourisme religieux dans sa ville. Le musée des Frères La Mennais attire déjà beaucoup de monde chaque été. Le maire projette aussi de créer un centre voué à l’histoire des Missions religieuses dans le monde, dans le cadre d’une restauration du Sacré-Cœur, édifice historique détruit par un incendie en mars dernier.
Bref, la fameuse statue n’a pas fini de faire parler d’elle.

>> Et vous, qu’en pensez-vous ? Etes-vous pour contre le projet de statue à l’effigie de Jean-Paul II ? Partagez avec nous vos réactions et vos points de vue.

 

. Zurab Tsereteli, un artiste mondialement connu
Originaire de Géorgie, le peintre, sculpteur, architecte et décorateur russe Zurab Tsereteli préside également la Fondation internationale deMoscou pour l’Unesco. Il a organisé des expositions lui permettant de récolter des fonds pour des projets de l’Unesco. Il est considéré comme l’un des plus importants artistes contemporains. Son travail futuriste évoque entre autres les relations internationales récentes. L’artiste a réalisé déjà plusieurs oeuvres monumentales en Russie et Géorgie. Mais aussi, en 1994, une composition sculpturale intitulée « La Naissance du Nouvel Homme », dédiée à Christophe Colomb, à l’Unesco, place Fontenoy, à Paris. Mais son œuvre ne fait pas l’unanimité.  Plusieurs de ses réalisations ont été sujet à controverse. Exemple en date de l’an dernier : l’œuvre représentant Churchill, Roosevelt et... Staline réunis à Yalta, en février 1945, pour préparer la paix alors que la capitulation nazie était imminente. Une photo présente dans tous les livres d'histoire. L’artiste en a fait une statue destinée à la ville où s'est déroulée la célèbre conférence, il y a soixante ans, l'oeuvre du sculpteur russe a déchaîné les protestations. « La Crimée n'a pas besoin d'un monument rappelant l'homme responsable de la mort de millions de personnes», s'étaient alors indignés vingt et un écrivains de cette république autonome d'Ukraine.


Posté le 19/10/2006 par le réseau Jord


Réseau Jord
Le Réseau Jord
Coordonnées du réseau
Formulaire de contact
Newsletter du réseau Jord
Mise à l'index
Définition et Effets
La mise à l'index
Base de donnée publique

Réseau Jord

Réseau Jord © 2008 - Site développé pour le réseau breton