Réseau Jord
 

Impostures
Imposture historique
Imposture médiatique
Imposture sociale
Imposture altermondialiste...
Imposture anti raciste
Imposture associative
Imposture éducative
Imposture des pouvoirs...
Imposture démocratique


OBR
Données de l'OBR


L'indépendance
Vers l'indépendance
Déchirures nécessaires


Emañ ar Rouedad Jord oc'h arvestal!

Enebour Breizh, emañ ar Rouedad Jord o c'hedal da fals-varch kentañ...

 

Dernières infos postées
Imposture médiatique :: De la merde dans un bas de soie
Dans ce qui est relaté ci dessous ce ne sont pas les bédouins mahometans qui sont les coupables mais les sodomites invertis qui ont jugé ainsi qu ceux qui ont accepté dans leurs colonnes une telle publicité humiliante pour des hommes mais somme toutes peut être pas pour des larves.

vendredi 3 novembre 2006, 18h24

Excuses de deux auteurs d'un livre sur Al-Qaïda: mise en garde de RSF



PARIS (AFP) - Robert Ménard, secrétaire général de l'organisation de défense de la liberté de la presse Reporters sans frontières (RSF), s'est insurgé vendredi contre le procédé consistant à acheter dans des journaux français de l'espace publicitaire pour une décision de justice prise à l'étranger.
M. Ménard fait référence à un encart publicitaire publié cette semaine dans Le Figaro et Le Monde, dans lequel Jean-Charles Brisard et Guillaume Dasquié, auteurs d'un livre sur le financement d'Al-Qaïda, s'excusent d'avoir mis en cause deux financiers saoudiens.

L'encart est intitulé "présentation d'excuses au cheik Khalid Bin Mahfouz et au cheik Abdulrahman Bin Mahfouz" et signé des auteurs de "La vérité interdite", un livre publié en France en 2001.

Déboutés dans un premier temps en Belgique, les financiers saoudiens ont intenté un procés à MM. Brisard et Dasquié en Grande-Bretagne où le livre n'a pas été publié. "En matière d'article ou de livre traitant du financement du terrorisme, la jusrisprudence britannique est plus exigeante", a indiqué à l'AFP Robert Ménard.

Les auteurs ont été condamnés pour diffamation à 600.000 livres d'amendes par la justice de Grande-Bretagne, où leur livre n'est pas en vente mais où on peut se le procurer via internet.

"Dès le mois d'août 2003, ils (les plaignants saoudiens, ndlr) sont entrés en contact avec moi pour me proposer un marché: témoigner en leur faveur lors du procès intenté par les familles des victimes des attentats du 11 septembre aux Etats-Unis qui aura lieu d'ici 18 mois, en contrepartie de quoi ils renonceraient aux 600.000 livres", a expliqué à l'AFP M. Dasquié.

Devant son refus, les financiers saoudiens se sont contentés d'une lettre d'excuses qu'ils ont eux-mêmes rédigée et dont ils ont payé la publication sous forme d'encarts dans des journaux français et européens, dont Der Spiegel, El Pais et le Financial Times.

"C'est une première inquiétante", estime M. Ménard. "Cela signifie que vous allez pouvoir poursuivre des gens dans un pays ayant une législation qui vous est favorable. Que vous pourrez ensuite acheter de l'espace dans les journaux d'un pays où il n'y a jamais eu de poursuite ni de condamnation. Il y a 20 ans que je dirige RSF, je n'ai jamais rien vu de pareil".


Posté le 07/11/2006 par le réseau Jord


Réseau Jord
Le Réseau Jord
Coordonnées du réseau
Formulaire de contact
Newsletter du réseau Jord
Mise à l'index
Définition et Effets
La mise à l'index
Base de donnée publique

Réseau Jord

Réseau Jord © 2008 - Site développé pour le réseau breton