Réseau Jord
 

Impostures
Imposture historique
Imposture médiatique
Imposture sociale
Imposture altermondialiste...
Imposture anti raciste
Imposture associative
Imposture éducative
Imposture des pouvoirs...
Imposture démocratique


OBR
Données de l'OBR


L'indépendance
Vers l'indépendance
Déchirures nécessaires


Emañ ar Rouedad Jord oc'h arvestal!

Enebour Breizh, emañ ar Rouedad Jord o c'hedal da fals-varch kentañ...

 

Dernières infos postées
Imposture démocratique :: Libre Pensée
CITATION

La Libre Pensée fait l'inventaire du financement public des religions

Par Laurence CHABERT

PARIS, 7 déc 2006 (AFP) - L'association de La Libre Pensée organise samedi
à Paris des états généraux de la laïcité où elle présentera un Livre noir,
dénonçant les multiples financements publics des religions qu'elle évalue à
quelque dix milliards d'euros, soit plus de 20% de l'impôt sur le revenu.
Ces états généraux se tiendront à la Bourse du Travail, avec la
participation de la Ligue de l'enseignement, du Grand Orient de France, de FO
et d'associations laïques : 500 délégués son attendus, a expliqué à l'AFP le
secrétaire général de l'association, Christian Eyschen.
La Libre Pensée veut ainsi célébrer le centenaire des "inventaires" des
biens des églises après le vote de la loi du 9 décembre 1905 de séparation des
Eglises et de l'Etat. Elle va parallèlement présenter aux députés une pétition
pour l'abrogation des "lois pétainistes" de 1941-42 qui ont amendé la loi de
1905.
L'organisation, qui affiche pour slogan "Ni Dieu, ni maître, à bas la
calotte et vive la sociale", compte 5.000 cotisants. C'est la plus vieille
association laïque, avec une histoire qui remonte à 1847 et des figures comme
Jules Ferry ou Victor Hugo.
"Nous avons enquêté dans les municipalités, les conseils généraux, etc.,
pour voir où on en était du financement public des religions", explique M.
Eyschen. "L'addition se monte à plus de dix milliards d'euros par an, soit 20%
de la collecte de l'impôt sur le revenu. Le gros morceau, c'est le financement
de l'enseignement catholique (97% de l'enseignement privé)", a-t-il affirmé.
Selon lui, l'Etat et les collectivités locales versent à l'enseignement
catholique 9,2 milliards d'euros au total. S'y ajoutent "plus de 200 millions
d'euros par an d'aides fiscales", c'est-à-dire les taxes non perçues sur des
activités commerciales exercées par les associations cultuelles.
"Notre-Dame de Paris, par exemple, vend pour 2 millions d'euros par an de
cierges, ce qui représente une évasion fiscale de 660.000 euros", relève-t-il.
A la cathédrale de Paris, fréquentée chaque année par treize millions de
visiteurs, on confirme le montant de la vente de cierges tout en précisant que
la TVA est payée dessus.
Sur sa liste, la Libre Pensée ajoute "40 M EUR d'aide des salariés du
régime général pour assurer les pensions et la sécurité sociale du régime
spécial des cultes", la Cavimac, plus 54 M EUR d'aide des collectivités
territoriales au logement des prêtres, plus quelque 90 M EUR d'aides qu'elle
juge abusives pour l'entretien des lieux de culte.
La loi de 1905 attribuait la propriété des bâtiments religieux existant aux
communes, qui en assurent l'entretien sans que cela comprenne le chauffage ou
le mobilier, dit M. Eyschen.
Et dans les régions toujours soumises au Concordat de 1801,
l'Alsace-Moselle, comme dans les territoires régis par l'ordonnance de Charles
X de 1828 et les décrets Mandel de 1939 (Guyane, Wallis et Futuna, Saint
Pierre et Miquelon, Polynésie française, Nouvelle Calédonie), l'Etat prend en
charge les dépenses du culte.
"L'évêque de Strasbourg est à l'indice 1.015 de la fonction publique, donc
touche un traitement mensuel de 4.400 euros", explique-t-il. "C'est l'Etat qui
paie les charges et il est assuré pour tous les risques... sauf celui
d'accident du travail".

FIN DE CITATION


Date : 07/12/2006 à 11h36
"La libre Pensée et le Grand Orient dévoilent leurs batteries"- OBR

Affaire de l'exposition de peinture à Kernabat (Floc'h - Caouissin)
Affaire anti chouanne de la fête de la république française à Rimoux
Affaire de la statue de Ploërmel
Incendies de grands batiments liés à l'histoire du catholiscisme en Bretagne (Pont Croix - Ploërmel)
Bris de nombreux calvaires
Incendies de chapelles historiques rénovées
Affaire de la Statue de Cadoudal
Persécution de l'Ecole Privée dont le nombre d'élèves croît sans discontinuer( dans le diocèse du Morbihan, en 2 rentrées 1250 élèves de plus)
Profanation de lieux de culte éminents ( cathédrale de Saint Brieuc)
Profanations multiples et discours de sans culottes.
Déchaînement de haine contre tout ce qui peut être spécifique à la Bretagne...

La liste est loin d'être exhaustive. Ces tristes résultats sont le fait de ou provoqués par les exsudats de la Révolution Française: la Libre Pensée et le Grand Orient de France entraînent derrière eux outre nombre de nihilo-anarchistes,des marxistes, de multiples associations laïcardes comme la bien nommée FOL, associations qui par ailleurs n'ont de laïque que le nom.Elle enragent de ne pas pouvoir polluer l'esprit des enfants pris en charge par les établissements privés.
Paradoxalement on retrouve les mêmes encourageant la dramatique expansion de l'obscurantisme musulman.
Il ne manque que la guillotine...ou le cimeterre !
Ce brouet nauséabond réalise ce que l'abbé Perrot demandait: associer" Foi et Bretagne" mais cette fois c'est pour mieux les détruire toutes les deux que la Libre Pensée et le Grand Orient de France anti-chrétiens et jacobins commet ce "mariage républicain" à la Carrier avant de tenter de noyer Foi et Bretagne.






Posté le 07/12/2006 par le réseau Jord


Réseau Jord
Le Réseau Jord
Coordonnées du réseau
Formulaire de contact
Newsletter du réseau Jord
Mise à l'index
Définition et Effets
La mise à l'index
Base de donnée publique

Réseau Jord

Réseau Jord © 2008 - Site développé pour le réseau breton