Réseau Jord
 

Impostures
Imposture historique
Imposture médiatique
Imposture sociale
Imposture altermondialiste...
Imposture anti raciste
Imposture associative
Imposture éducative
Imposture des pouvoirs...
Imposture démocratique


OBR
Données de l'OBR


L'indépendance
Vers l'indépendance
Déchirures nécessaires


Emañ ar Rouedad Jord oc'h arvestal!

Enebour Breizh, emañ ar Rouedad Jord o c'hedal da fals-varch kentañ...

 

Dernières infos postées
Imposture des pouvoirs :: Oraison funèbre de monsieur Schmitt.
Réseau Jord Le 21 février 2005
Interactif breton de renseignement
et d'action 4 Ty Coz 22610 Pleubian
Tel & Fax 02 96 16 58 45
e mail reseau.jord@wanadoo.fr
Le directeur Gérard Hirel à Monsieur le Ministre de l'Intérieur français,


Objet: Manoeuvre anti-bretonne
Réf: Journal du Dimanche du 20 février 2005

Monsieur le Ministre,

Dans un article du JDD précité un journaliste se présentant sous le nom de Stéphane Joahny rapporte des propos, qu'il vous attribue, relatifs au parti nationaliste breton Adsav (la Renaissance). Sous réserve que votre pensée n'ait pas été trahie par cette relation j'ai l'honneur de dénoncer l'étonnante offensive anti bretonne à laquelle vous vous livrez dans le cadre d'une action qui ne concerne en rien le parti Adsav.
Animant un réseau interactif de renseignement et d'action (Jord) au profit des nationalistes bretons en général et d'Adsav en particulier je suis assez bien placé pour reconnaître et prendre en compte cette manoeuvre qui est dirigée contre la Bretagne toute entière.

Le parti Adsav se développe à pas mesurés et régulièrement, comme tous les partis politiques, autour du thème central de la Bretagne et de l'Europe. Son programme est diffusé.
Lorsqu'on lit "Adsav conjugue, quant à lui, sur son site internet tous les poncifs d'extrême droite assaisonnés à la sauce bretonne" on ne peut qu'être techniquement intéressé par la précision de l'accusation:
- de conjuguer
- d'avoir un site internet
- d'exprimer des poncifs
- d'extrême droite
- de les assaisonner
- avec la sauce bretonne
Que peut vouloir dire "extrême droite" en parlant du parti nationaliste breton qui se situerait donc à droite de quelque parti assurément mal défini car je n'en connais pas d'autre en Bretagne. Il n'est pas l'heure d'ironiser sur des considérations grammaticales et culinaires mais vous conviendrez que ce sont des éléments constitutifs assez originaux pour définir une infraction d'un genre, il faut le dire, assez nouveau.

Puis vient la page de gloire : "plusieurs de ses membres avaient été arrêtés avant d'être relâchés sans être poursuivis, suite aux attentats qui visaient le futur préfet Aïssa Dermouche".
Voilà une belle démonstration qui me rend perplexe quant à votre connaissance des mécanismes d'enquête dans une sombre histoire de cette nature: on interpelle n'importe qui et on change de "piste". Sollicité à l'époque aux fins de donner mon avis sur le lien pouvant exister entre l'affaire Dermouche et Adsav je dois avouer que je n'ai pas trouvé plus de réponse que si on m'avait demandé les liens existant entre Adsav et, voyons voir..., le Général Pinochet. Mais oui, c'est une idée! la famille de ce dernier est originaire des Côtes d'Armor en Bretagne. C'est tout à fait suspect! Les silhouettes de Fouquier Tinville, St Just, Robespierre, Carrier, Tureau se profilent déjà à l'horizon... d'ailleurs n'avez vous pas, Monsieur le Ministre, fait l'apologie de Marat, Talleyrand, Le Chapelier, Guillotin, Desmoulin, Danton, Hebert et autres égorgeurs le 25 juin 2003 au Quai d'Orsay devant le Grand Orient de France dont soit dit en passant la présence au Ministère français des Affaires Étrangères est assez singulière .
A la page de gloire succède, comme il se doit, la cerise sur le gâteau:
"Adsav diffuse ses idées par le biais du magazine War Raok" alors là, évidemment, je me dois de le reconnaître: diffuser des idées, vous vous rendez compte! quelle impudence!
Je vous recommande de lire ce périodique écrit, mais oui Monsieur le Ministre de l'Intérieur, en bon français avec quand même quelques pages en breton tout à fait recommandable.
Vous y trouverez des recettes de cuisine assaisonnées à la sauce bretonne; quelques croix celtiques aussi .Si les croix de cette nature venaient à être prohibées il y aurait beaucoup de travail à faire dans les cimetières , monsieur le Ministre des Cultes , et Europe aidant ,l'Irlande serait mise en demeure de refaire toutes ses tombes . Monsieur Bush a déjà grogné à votre endroit mais je crois que cette fois il en avalerait un autre bretzel .
Un pseudo professeur d'histoire -mais vrai gauchiste - de Redon (Bretagne)plus ignare que méchant ,a déjà découvert que les membres d'Adsav arboraient des croix celtiques carrées (!) : il s'agissait du drapeau blanc à croix noire remis au duc de Bretagne en 1180 par le Pape pour les croisés bretons ; il s'agit comme pour toutes les nation d'Europe du drapeau national de la Bretagne .Le même jour pour illustrer l' article de l'érudit précité le journal local produisait une photographie , sensée montrer des "crânes rasés",sur laquelle on ne pouvait voir que des coiffures tout à fait ordinaires et même une queue de cheval . Comprenne qui pourra ... Qu'importe , la réalité c'est tout simplement que les têtes étaient virtuellement rasées et que les croix celtiques étaient virtuellement carrées .

Il y a la Foi , la bonne foi et la mauvaise foi : vous me semblez ,monsieur le Ministre ,naviguer dans les eaux troubles de cette dernière .
Le premier paragraphe que j'ai cité ci dessus (site internet d'Adsav)reflète le jargon du Mrap exprimé sur Fr 3 il y a quelques jours. Cet exsudat du Parti Communiste vous manipule .Cela arrive : il suffit de s'en apercevoir pour y remédier. On en guérit. Le second est plus folklorique: l'odyssée du préfet Dermouche ne manque effectivement pas de sel .Devant ce mystère,voyez vous ,j'aurais volontiers orienté mes investigations vers deux autres suspects : le tandem Pasqua-Sarközy flirte en effet communément avec ce genre d'intrigues spectaculaires . La célérité avec laquelle Pasqua a désigné les "autonomistes bretons" comme coupables après le premier pseudo attentat sensé viser Dermouche m'a incité à penser que cet ancien membre du SAC très averti en matière de coups tordus n'était pas bien loin de cette affaire cornaquée par son compère Sarközy .Qui aurait-il accusé ce cher homme si Aïssa Dermouche avait dirigé une école de commerce dans le Vexin français ou en Picardie ? feu Monsieur Schmitt?
Le mot gesticulation paraît parfaitement convenir à cette aventure de croque-mitaine.
Cependant Monsieur le Ministre, si la relation des faits peut présenter des aspects comiques le fond de l'affaire est grave. En effet vous instrumentez au nom du Mrap c'est à dire le Parti Communiste. Si vous ne connaissez pas l'origine de cet exsudat je suis en mesure de vous en décortiquer la genèse.
L'action qui semble se dessiner est dirigée contre la Bretagne c'est à dire contre un peuple de 4 000 000 de personnes résidant en Bretagne et plusieurs millions présents dans le monde entier. Vous pouvez tout de même retrancher de ce total quelques renégats. Faites vous rappeler si besoin est ce qui s'est passé en 2003 lorsque je ne sais quel arlequin a fait arrêter des Bretons dont le seul crime était d'être des celtisants connus, animateurs de la fête de St Loup à Guingamp. Voici le score obtenu par l'arlequin précité:
1ere manifestation de soutien 250 personnes
2ème manifestation de soutien 500 personnes
3ème manifestation de soutien 1000 personnes
4ème manifestation de soutien 2000 personnes

Si vous savez compter vous conviendrez avec moi que, s'il ne s'était trouvé un juge d'instruction moins sot que les autres pour se dépêcher de renvoyer les personnes arrêtées à leurs chères études le gouvernement français aurait eu quelques soucis.
L'antisémitisme, Monsieur, puisque cela semble vous préoccuper, n'est pas un problème breton. La communauté juive relativement peu nombreuse est parfaitement fondue dans la population. Pourtant ses lieux de culte situés en Bretagne sont protégés par la police: contre qui, à votre avis?
L'Islam, encore peu présent génère un rejet franc et massif dans la population. Que faut-il faire? changer la population?

Enfin la violence suscitée par les marxistes, trotskistes ou stalinien, elle est le fait de Ras l'Front, Scalp, Reflex, No Pasaran, FA, CNT,Squatts, les Verts-rouges et toutes sortes de déséquilibrés.

Il y a eu une attaque contre Adsav en juin 2004: sollicités pour ce faire par les marxistes les attaquants provenant des groupes précités étaient encagoulés, portaient le keffieh palestinien (!) étaient armées d'armes blanches, de barres de fer, de fusées, et pourquoi pas, d'un lance grenades artisanal. L' ensemble est photographié et identifié, les poursuites tardent beaucoup, à cause des Fraternelles interposées sans doute.

Mais des violences du fait d'Adsav ? point! Ce parti existe pourtant depuis cinq ans, a-t-il lui aussi commis des infractions virtuelles?

Les milliers de Britanniques qui émigrent actuellement en Bretagne font, eux, l'objet d'attaques incessantes de la part de l'extréme gauche et de la gauche. Il y aurait peut être lieu d'inventer la britanicophobie.

Le parti breton Adsav s'occupe des intérêts de la Bretagne. En vous en prenant à lui c'est une nation que vous attaquez.
Je ne suis pas omniscient et je n'ai pas de boule de cristal mais ce genre d'errement me semble comporter bien des risques.

En reitérant la réserve que j'ai exprimée au début de cette correspondance, réserve relative à l'éventualité d'une déformation de vos propos, je vous invite Monsieur Dominique Galouzeau de Villepin à ne pas confondre , en ce qui concerne le parti nationaliste breton Adsav et la Bretagne toute entière, calme, flegme, réserve et maturité avec faiblesse.

Je crois savoir que votre frère Patrick à présidé aux destinées de la Banque de Bretagne et de la Financière de Brocéliande. Demandez lui donc conseil.Il vous parlera de notre mystérieux et beau pays.

Dans l'hypothèse où une maladresse de votre ministère réussirait à embraser la Bretagne à notre profit je me ferai votre interprète auprès du Président d'Adsav afin qu'il vous nomme membre d'honneur à vie du parti.
L'érection d'une statue pourrait même être envisagée en cas de franc succès.



Je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de ma haute considération.


Le Directeur: Gérard Hirel





P.S : Après tout vous arrivez peut être trop tard: le Vaisseau de guerre "Les Droits de l'Homme" a sombré en 1797 dans la baie d'Audierne (Bretagne) et le Cuirassé "France" en 1922 au large de Port Navalo (Bretagne). Il y a de ces constantes....


Posté le 10/05/2006 par le réseau Jord


Réseau Jord
Le Réseau Jord
Coordonnées du réseau
Formulaire de contact
Newsletter du réseau Jord
Mise à l'index
Définition et Effets
La mise à l'index
Base de donnée publique

Réseau Jord

Réseau Jord © 2008 - Site développé pour le réseau breton