Réseau Jord
 

Impostures
Imposture historique
Imposture médiatique
Imposture sociale
Imposture altermondialiste...
Imposture anti raciste
Imposture associative
Imposture éducative
Imposture des pouvoirs...
Imposture démocratique


OBR
Données de l'OBR


L'indépendance
Vers l'indépendance
Déchirures nécessaires


Emañ ar Rouedad Jord oc'h arvestal!

Enebour Breizh, emañ ar Rouedad Jord o c'hedal da fals-varch kentañ...

 

Dernières infos postées
Imposture anti raciste :: La Vérité sort du puits
La droite se libère de la gauche


...selon Rioufol :

"il devient possible de soutenir que l'immigration extra-européenne est un problème pour la France. L'opinion ne reste proscrite que par le dernier carré des censeurs «antiracistes» qui, durant trente ans, auront interdit le débat sacrilège. Franchir leur rideau de fer exposait à être étiqueté fasciste. Si la gauche garde une affection pour ces gardes-chiourme, la droite se libère lentement de leur totalitarisme.


[...] L'épreuve de vérité n'épargne pas l'extrême gauche qui, au soir du 29 mai 2005, s'était approprié la victoire du non au référendum sur la Constitution européenne. Alors que la crise économique et sociale reste la première préoccupation des Français, le sectarisme antilibéral mouline dans le vide. Ces idéologues, coupés des réalités, n'arrivent pas même à s'accorder sur un candidat. Fin du gauchisme ? [...] L'écrivain Andreï Makine avait noté (Cette France qu'on oublie d'aimer, Flammarion) : «Le décalage entre le discours officiel et les commentaires que les Français osaient en privé me rappelait la situation dans ma patrie soviétique.» Sortir de l'étouffoir, vite !


[...] Même le PCF, grand dispensateur de leçons, n'est plus la vache sacrée de naguère. Mardi, L'Humanité a dû revenir, après les révélations du Monde, sur un secret des plus honteux : son offre de collaboration avec l'occupant nazi, faite en juin 1940 dans le but de faire reparaître L'Humanité, avec l'accord de Jacques Duclos, secrétaire du comité central. « La négociation de trop », estime le quotidien communiste, qui qualifie cette stratégie d'« injustifiable ». Le mot est faible. [...] Le PCF n'a pas eu de mots assez durs, cette semaine, pour dénoncer les dix-sept ans de dictature (3 000 disparus) d'Ernesto Pinochet, inhumé mardi dans un Chili devenu démocratique et libéral après qu'il eut rendu le pouvoir en 1988. On attend son jugement sur Fidel Castro, dictateur communiste, bourreau de son peuple depuis cinquante ans."


Posté le 15/12/2006 par le réseau Jord


Réseau Jord
Le Réseau Jord
Coordonnées du réseau
Formulaire de contact
Newsletter du réseau Jord
Mise à l'index
Définition et Effets
La mise à l'index
Base de donnée publique

Réseau Jord

Réseau Jord © 2008 - Site développé pour le réseau breton