Réseau Jord
 

Impostures
Imposture historique
Imposture médiatique
Imposture sociale
Imposture altermondialiste...
Imposture anti raciste
Imposture associative
Imposture éducative
Imposture des pouvoirs...
Imposture démocratique


OBR
Données de l'OBR


L'indépendance
Vers l'indépendance
Déchirures nécessaires


Emañ ar Rouedad Jord oc'h arvestal!

Enebour Breizh, emañ ar Rouedad Jord o c'hedal da fals-varch kentañ...

 

Dernières infos postées
Imposture des pouvoirs :: Justice idéologique ou la république des apaches
Disparition d'enfants

mercredi 20 décembre 2006, 23h57

Vincent et Cassandra retrouvés sains et saufs dans un couvent en Italie

Par Stéphanie LEROUGE

MEAUX (AFP) - Vincent et Cassandra, deux enfants de 11 et 9 ans qui avaient disparu samedi d'un foyer d'accueil de Meaux (Seine-et-Marne), ont finalement été retrouvés sains et saufs mercredi dans un couvent de Rome (Italie) où les avait emmenés une tante, à l'instigation de leur mère.
Les enfants ont pu être retrouvés grâce au témoignage d'une Française. Cette dernière a informé les enquêteurs que la tante et les enfants, dont elle avait vu la photo dans un journal, s'étaient "présentés à elle parce qu'ils cherchaient un hébergement", et qu'elle les avait envoyés au couvent des Soeurs de la Charité, a expliqué à l'AFP le procureur adjoint de Meaux, Philibert Demory.

Les enfants, pris en charge par les services sociaux italiens, devraient prochainement rentrer en France, où un juge des enfants décidera s'ils doivent ou non retourner au foyer où ils étaient placés.

Leur mère Brigitte Nagy, une aide-soignante de 45 ans, placée en garde à vue lundi après que ses premières déclarations eurent semblé suspectes aux enquêteurs, a été mise en examen dans la soirée pour soustraction de mineurs de moins de 15 ans par ascendant hors de la République, un délit passible de trois ans de prison.

Mardi, elle avait reconnu avoir organisé samedi la fuite de ses enfants du Foyer de l'enfance de la rue d'Orgemont à Meaux. Les enfants étaient ensuite partis le soir même pour Rome avec une de ses soeurs.

La soeur, Véronique Nagy, fait l'objet d'une information judiciaire ouverte pour soustraction de mineurs de moins de 15 ans et d'un mandat d'arrêt européen. Retrouvée avec les enfants, elle devrait être extradée d'Italie d'ici huit jours, selon le procureur de Meaux René Pech.

Brigitte Nagy a expliqué avoir agi ainsi parce qu'elle ne supportait plus d'être séparée de ses enfants, et que son fils vivait mal son placement en foyer.

Vincent et Cassandra avaient été séparés de leur mère en octobre 2006 dans le cadre d'une mesure d'assistance éducative prononcée par un juge de Melun. Cette mesure faisait suite à une enquête diligentée après un signalement de l'Education nationale en octobre 2005.

Selon une source proche de l'enquête, "une baisse de la fréquentation scolaire des enfants" ainsi que le "contexte religieux" ont pu jouer dans la décision de placement du juge, Mme Nagy étant proche d'une congrégation catholique intégriste, les Légionnaires du Christ.

Cette congrégation a confirmé à l'AFP avoir eu des contacts avec Mme Nagy de 2001 à 2005, période durant laquelle elle avait inscrit son fils aîné, un garçon d'une quinzaine d'années vivant aujourd'hui avec son père, à diverses activités de la congrégation. Les Légionnaires du Christ ont précisé n'avoir plus eu de nouvelles de la famille Nagy depuis Noël 2005.

Brigitte Nagy, décrite par une source proche de l'enquête comme une femme "intelligente", vit séparée du père des enfants depuis 1998


Posté le 21/12/2006 par le réseau Jord


Réseau Jord
Le Réseau Jord
Coordonnées du réseau
Formulaire de contact
Newsletter du réseau Jord
Mise à l'index
Définition et Effets
La mise à l'index
Base de donnée publique

Réseau Jord

Réseau Jord © 2008 - Site développé pour le réseau breton