Réseau Jord
 

Impostures
Imposture historique
Imposture médiatique
Imposture sociale
Imposture altermondialiste...
Imposture anti raciste
Imposture associative
Imposture éducative
Imposture des pouvoirs...
Imposture démocratique


OBR
Données de l'OBR


L'indépendance
Vers l'indépendance
Déchirures nécessaires


Emañ ar Rouedad Jord oc'h arvestal!

Enebour Breizh, emañ ar Rouedad Jord o c'hedal da fals-varch kentañ...

 

Dernières infos postées
Imposture démocratique :: Encore les sans culottes

Réseau Jord Le 16 janvier 2007

Le directeur Gérard Hirel à

Madame Lucie Aurigny, Libre Pensée, Brest

Objet: rue Youenn Drezen
Ref : Télégramme du 13 janvier 2007

Madame,

Vous avez exprimé dans les colonnes du quotidien cité en référence votre désappointement de constater la fin de non recevoir opposée par la municipalité de Brest à votre requête, formulée en février 2006, relative au nom de baptême de la rue Youenn Drezen.
Décidément cette année que vous avez choisie pour vous manifester sur le sujet aura été riche en gesticulations de sans culottes fossiles et de leurs vierges ménopausées: Rimou en Ille et Vilaine avec la fête de la république (française) magnifiée autour d’un buste d’une Marianne - la mal nommée - offert au début du XX° siècle par une poignée de charlatans dégénérés au sens propre du terme à une commune dont la gloire a été de ramasser une raclée infligée par une escouade de Chouans que des dévoyés locaux tentaient d’importuner. Ploërmel où vos pareils et leurs séides en mal de valorisation ont monté une cabale complètement délirante pour tenter de s’opposer à la mise en place d’une statue de feu le pape Jean Paul II. Plouisy où la Libre Pensée des Côtes d’Armor a intrigué avec un record de mauvaise foi pour saboter une exposition de peinture et de sculpture organisée en un lieu privé au motif que le peintre et le sculpteur étaient...bretons. Sur l’ensemble du territoire breton où votre officine d’un autre âge n’a eu de cesse de persécuter les autorités administratives aux fins de restreindre les aides apportées à l’usage de la langue bretonne, aux écoles Diwan ou au culte catholique. Vos agressions haineuses se situent dans le droit fil de l’attitude des sans culottes abrutis et avinés et de leurs harengères déjantées qui se sont tristement distingués depuis 1789. Ces agitations sont bien entendu relayées par le Grand Orient de France et tous les exsudats de la révolution dite française qu’ils soient marxistes ou nationaux socialistes, tandis que l’Education Nationale continue à décérébrer les enfants qui lui sont confiés et que les médias distillent leur désinformation.
Vous êtes vous aperçue, Madame, que vous êtes en Bretagne où la présence française n’a aucune légitimité autre que l’obligation faite par les lois de la Guerre aux forces occupantes - à quelque titre que ce soit - de faire fonctionner les institutions du pays occupé?

2
Tragique ironie, l’obligation précitée entraîne l’interdiction faite aux forces occupantes de dénaturer l‘économie, la culture et la religion du pays occupé ce à quoi la France s’emploie pourtant sans vergogne depuis plus de deux siècles.

Il se trouve que Youenn Drezen est un brillant breton, patriote de surcroît, et vous venez contester le fait de donner son nom à une rue en Bretagne ? J’ose supposer que vous êtes bretonne pour que vous permettiez d’émettre un avis en la matière bien que votre prestigieux nom de famille ne le soit bien évidemment pas, mais vous avez pu en hériter à l’occasion d’une alliance. Autrement si les patriotes bretons vous dérangent allez donc prêcher en Seine Saint Denis! Françoise Morvan a un mérite: elle trahit mais c’est clair. Peu importe ses mobiles si tortueux soient-ils.
Votre jargon ne trompe pas: la ville de Brest a été saccagée au cours de combats germano américains, aussi ne voit-on pas bien les raisons pour lesquelles vous la faite martyriser par des “nazi” vociférants qu’il y en ait eu ou non parmi les troupes allemandes. Soit dit en passant les Nationaux Socialistes ou Nazi sont de purs produits de la Révolution dite française. Votre discours fleure bon le marxisme et ses mensonges éhontés. Vous savez ce parti qui annonçait 350 000 fusillés puis 75 000 puis...15 000, ce le parti qui a collaboré activement avec la Wehrmacht du 1er septembre 1939 au 21 juin 1941 soit 22 mois sur les 68 mois qu’a duré la Guerre 39/45, ce parti qui n’a jamais libéré Paris, ce parti qui par FTPF interposés a massacré en Bretagne plusieurs centaines d’innocents hors toute nécessité militaire dont 30% de jeunes femmes dans les conditions que vous imaginerez aisément, ce parti qui a sciemment provoqué le massacre dit de Chateaubriant..etc....
A Quimper le problème s’est récemment posé avec Morvan Lebesque lorsqu’il y a été question de donner son nom à une rue . Le représentant local du parti des assassins y a fomenté une cabale pour s’y opposer.
Vous faites référence au Conseil Général du Finistère au sujet de Roparz Hémon : la boucle est bouclée : ce sont les représentants du Grand Orient de France . Bref il ne s’agit pas d’une pantalonnade mais d’une sans culotterie.
La Constitution éditée en 1793 par les Français et assortie de la Déclaration des droits de l’Homme était non seulement recouverte de peau humaine mais en prime l’éditeur s’en est venté par écrit sur les volumes eux mêmes aussi ne faut-il pas s’étonner qu’on ait écorché nombre de Vendéens ou de Chouans pour confectionner des culottes de cavaliers républicains, des escarpins pour élégantes de l’époque ou qu’on ait fait cuire des cadavres de femmes et d’enfants pour en recueillir la graisse. Et puis comme on ne peut pas arrêter le progrès généré par des “ Illuminés “ de 1789 on a tenté de supprimer la population britto-vendéenne avec des gaz toxiques. Cela n'a pas marché, d’autres se sont chargés dit-on de rendre le procédé opérationnel 150 ans plus tard. Les justiciers républicains en sont alors revenus à des procédés moins modernes mais efficaces: sabres, baïonnettes, famine, fusils, noyades , incendies, déportations. Les brigands, leurs femmes et leurs enfants sont alors morts sous nos sabres libres (Westermann), Libres Penseurs sans doute?

Je vous prie d’agréer, Madame, la respectueuse expression de mes salutations distinguées

G.Hirel



Posté le 15/01/2007 par le réseau Jord


Réseau Jord
Le Réseau Jord
Coordonnées du réseau
Formulaire de contact
Newsletter du réseau Jord
Mise à l'index
Définition et Effets
La mise à l'index
Base de donnée publique

Réseau Jord

Réseau Jord © 2008 - Site développé pour le réseau breton