Réseau Jord
 

Impostures
Imposture historique
Imposture médiatique
Imposture sociale
Imposture altermondialiste...
Imposture anti raciste
Imposture associative
Imposture éducative
Imposture des pouvoirs...
Imposture démocratique


OBR
Données de l'OBR


L'indépendance
Vers l'indépendance
Déchirures nécessaires


Emañ ar Rouedad Jord oc'h arvestal!

Enebour Breizh, emañ ar Rouedad Jord o c'hedal da fals-varch kentañ...

 

Dernières infos postées
Imposture sociale :: Les parias
26 January 2007

From Novopress

Un monde perdu entre cadavres et obèses…

En novembre dernier à Sao Paulo, sous des dorures pourtant fort éloignées de la misère des favelas, une pauvre gamine décharnée est morte, assassinée par l’époque.
Enfance volée par un « mannequinat » précoce (dès l’âge de 13 ans !), obsédée par la maigreur exigée par les maquereaux de la haute couture pour poursuivre une carrière rémunératrice, Ana Carolina Reston, 18 ans, n’a pas supporté l’idée de voir son corps s’épanouir, ses hanches s’élargir et sa physionomie passer naturellement de stade de l’adolescence à celui de la féminité adulte. Elle a dons sombré, comme beaucoup de ses « collègues », dans l’anorexie. A la veille de son hospitalisation, son mètre 74 n’étaient portés que par 40 misérables kilos.
Son décès est le symbole horrifique d’une époque sinistre qui a « marchandisé » les corps et fait d’une vision dévoyée et artificielle de la beauté un mythe criminel mais hautement rémunérateur.
Un temps profondément infantile et largement dévirilisé tel que la post-modernité occidentale ne pouvait que souscrire à l’escroquerie et se griser d’admiration hystérique pour ces corps prépuberts, longilignes et androgyno-pédophilisants.
Alors on a cherché des jeunes filles à peine sorties de l’enfance pour leur faire jouer des rôles de femmes, porter des habits de femmes et prendre des attitudes de femmes.
Ainsi « Alice », l’égérie de la téléphonie italienne, avait-elle à peine 16 ans lorsqu’on l’a chargée d’exciter la libido des téléspectateurs mâles pour tenter de leur fourguer des moyens d’abrutissements supplémentaires.
Transformant sans scrupules des générations entières d’adolescentes en caricatures de michetonneuses, les apprentis sorciers de la mode et de la publicité ont totalement faussé le regard des jeunes femmes sur elles-mêmes et celui des garçons sur le sexe opposé.
La boite de pandore des complexes, des insatisfactions et des frustrations dépressives était ouverte.
Mais qu’importe puisque, des rédacteurs de magazines féminins aux diététiciens en passant par les chirurgiens plastiques et les psys, on gagne énormément d’argent avec cela ?


De l’autre côté du miroir aux alouettes, les exclus de la piste aux étoiles, les rejetés du « people » et des «sunlights », les laissés pour compte du « marché de la séduction » noient leur amertume dans un consumérisme bovin et une boulimie névrotique.
Hordes d’obèses accomplis ou en puissance, sans volonté, sans projets, sans rêves ni espoirs, ils ne parviennent plus qu’à trouver l’énergie de vider des paquets de chips face à l’œil multicolore et hypnotique de l’écran divinisé.


Aspirantes prostituées cadavériques et gargouilles adipeuses, voilà les enfants de la modernité, de la rupture avec la mesure et la sagesse de la Tradition et du culte imbécile d’une « liberté » aussi absolue qu’abstraite et donc factice.
Secouer ce joug est plus que jamais une question de survie.


Xavier Eman


Posté le 26/01/2007 par le réseau Jord


Réseau Jord
Le Réseau Jord
Coordonnées du réseau
Formulaire de contact
Newsletter du réseau Jord
Mise à l'index
Définition et Effets
La mise à l'index
Base de donnée publique

Réseau Jord

Réseau Jord © 2008 - Site développé pour le réseau breton