Réseau Jord
 

Impostures
Imposture historique
Imposture médiatique
Imposture sociale
Imposture altermondialiste...
Imposture anti raciste
Imposture associative
Imposture éducative
Imposture des pouvoirs...
Imposture démocratique


OBR
Données de l'OBR


L'indépendance
Vers l'indépendance
Déchirures nécessaires


Emañ ar Rouedad Jord oc'h arvestal!

Enebour Breizh, emañ ar Rouedad Jord o c'hedal da fals-varch kentañ...

 

Dernières infos postées
Imposture anti raciste :: L'invasion des sauterelles
From France Echo

Un dimanche banal en banlieue (parisienne)

Un petit témoignage d'un dimanche banal en banlieue (nord du 92) pour un jeune arbitre officiel de football...


Un petit témoignage d'un dimanche banal en banlieue (nord du 92) pour un jeune arbitre officiel de football...


J'ai une vingtaine d'années et j'arbitre depuis environ 2 ans au niveau départemental (on dit district) et régional pour certains matchs qui se passent dans le district.


Aujourd'hui, j'ai arbitré un de ces matchs régionaux entre 2 équipes de jeunes de 18 ans (16-18 ans en réalité). L'une vient du 78 et l'autre est une équipe de mon département.


Composition ethnique normale dans le football en banlieue parisienne, c'est-à-dire encadrement souvent "équilibré" 50/50 français de souche/"de coeur" (entraineurs, arbitres...) et joueurs 10% blancs et 90% magrébins, noirs...


Mêmes remarques tous les dimanches : l'arbitre est un vendu, aujourd'hui j'ai eu aussi le droit à des insultes...


Un match normal en fait, avec de la bonne agressivité dans le jeu et un défouloir pour ces pauvres gamins... Le football c'est parfois des matchs nuls, mêmes trop souvent pour le prix payé mais souvent des victoires et donc des défaites...


L'arbitre est alors soit félicité : "très bon arbitrage m'sieur" soit chahuté : "combien on t'a payé enculé...", j'en passe et des meilleures...


Normal, après tout c'est notre pain dominical, on est payé pour (67€ par match), on y est habitué... Début de bagarre à la fin, normal me direz-vous il faut bien lâcher le reste d'adrénaline qu'il leur restait... ou alors c'est de votre faute m'sieur l'arbitre ou l'arbitre tout court, ou connard... fallait les maîtriser avant...


OK normal, pas de soucis je fais le dos rond après tout le match est terminé non ? Tranquillement je rentre au vestiaire, là plus personne ne me saoûle le match est fini après tout... Non ? toujours le même speech des gens locaux du club : "nous on est un club avec un bon encadrement, on cherche pas les ennuis, on tient nos joueurs"... mmh bizarrement c'est les entraîneurs qui poussent leur joueurs à "vas-y casse lui la jambe..." mmh mais bon on n'y est habitué, non ?


Là je suis rentré avant les joueurs donc pas de confrontations dans le vestiaires, pas de "vas-y touche moi pas, passe ton chemin... je vais te frapper"... Tranquillement je quitte le stade après avoir touché mon indemnité de match (c'est le club recevant qui paye toujours).


Je suis en pleine zone, mais pourquoi préciser, les terrains de football sont là où il y a des jeunes pour y jouer donc toujours en pleine zone... Pas de problème pourquoi aurai-je peur ? Physiquement je domine ce petit monde... on pense généralement que soit je fais du rugby soit de la natation, tant il est vrai au passage qu'un Blanc qui fait du football ça surprend, on se demande si ça existe encore... le bus n'arrive pas, c'est l'habitude, le dimanche je ne suis pas surpris.


Je discute tranquillement avec un homme de type maghrébin qui lui aussi attend le bus. Des jeunes de l'équipe perdante, les locaux, arrivent prendre le bus. J'appelle une amie, un peu de douceur féminine après 2 bonnes heures bien viriles...


Je reconnais celui qui a insinué que j'étais homosexuel, je ne suis pas homophobe, je suis même très libéral, j'aurai dû sévir et lui mettre un rouge direct, j'ai tergiversé j'avoue, je comptais lui mettre deux jaunes, c'est administrativement plus simple à régler, un seul à suffit à le calmer pendant le match. Un jeune passe devant moi, c'est un du groupe mais ça devait être un spectateur, il me regarde d'un regard noir et me crache dessus, tout bonnement, je suis très surpris... je dois l'avouer, ils sont 5, je vais répliquer, on ne me crache pas dessus comme ça, ils m'insultent, mais j'ai un moment de lucidité : si je réplique ils pourront porter plainte, moi aussi d'ailleurs mais la leur aura plus d'impact : je suis blanc, ils sont noirs et magrébins, physiquement je leur reste supérieur et je suis plus âgé... le bus arrive, les insultes pleuvent le chauffeur me fait monter dans le bus rapidement prêt à intervenir, c'est le seul Blanc du bus, les autres passagers me regardent d'un œil noir, pas la peine de compter sur leur soutien en cas de pépins, le jeune Noir qui m'a craché dessus ne veut pas me laisser monter dans le bus, j'en apprends au passage de belles sur ma mère, ma grand-mère, sur ma tête de Gaulois, sur ma face de craie...


Je monte dans le bus.


Arrivé au terminus le chauffeur m'interpelle, on en discute, je le remercie d'avoir eu le courage de m'aider, ne serait-ce qu'en refermant rapidement les portes du bus.


Ce qui m'est arrivé ce week-end, c'est ce qui arrive tous les week-ends. J'en discute avec un ami, je lui raconte chaque week-end ce qui se passe, sa réponse est invariablement la même : "ne généralise pas"...


Non je ne généralise pas, après c'est tout les dimanche comme ça, donc ça ne peut être que de ma faute, non ?


Je suis jeune, je suis arbitre de football, j'en prends plein le cul mais je ne généralise pas, en face ce sont des chances pour la France et moi j'ai sans doute encore le poids du péché originel à porter...


Posté le 11/02/2007 par le réseau Jord


Réseau Jord
Le Réseau Jord
Coordonnées du réseau
Formulaire de contact
Newsletter du réseau Jord
Mise à l'index
Définition et Effets
La mise à l'index
Base de donnée publique

Réseau Jord

Réseau Jord © 2008 - Site développé pour le réseau breton