Réseau Jord
 

Impostures
Imposture historique
Imposture médiatique
Imposture sociale
Imposture altermondialiste...
Imposture anti raciste
Imposture associative
Imposture éducative
Imposture des pouvoirs...
Imposture démocratique


OBR
Données de l'OBR


L'indépendance
Vers l'indépendance
Déchirures nécessaires


Emañ ar Rouedad Jord oc'h arvestal!

Enebour Breizh, emañ ar Rouedad Jord o c'hedal da fals-varch kentañ...

 

Dernières infos postées
Imposture médiatique :: Réchauffement?
Via Le Salon Beige

Réchauffement climatique: certitudes de Nicolas Sarkozy, doutes d'un scientifique...
Par Administrateur, samedi 29 septembre 2007 à 14:47 :: Zoom sur... :: #2450 :: rss
"Ne rien faire pour lutter contre le réchauffement climatique serait criminel au regard de l'avenir de la planète, quelque soit le continent, nous n'avons pas le choix. Les constats économiques, les constats scientifiques sur le réchauffement climatique sont sans appel" Nicolas Sarkozy, lors de la conférence sur le réchauffement climatique organisée au siège new-yorkais de l'ONU, le 24 septembre 2007.

Tous les scientifiques ne sont pas de l'avis ( du Président Sarközy) , comme Luiz Carlos Molion ,docteur en météorologie, 61 ans, formé en Angleterre et aux Etats-Unis, membre de l'Institut d'études avancées de Berlin, représentant du Brésil auprès de l'Organisation météorologique mondiale :

"Il est difficile d'affirmer qu'il existe un réchauffement mondial. (…)

Les données des 44 Etats continentaux des Etats-Unis, indiquent qu'au cours des années 1930 et 1940 les températures étaient plus élevées qu'aujourd'hui. Sur la période de cent cinquante ans qui sert de référence aux défenseurs de la thèse du réchauffement, on voit clairement qu'il y a eu une époque, entre 1925 et 1946, où la température moyenne mondiale a augmenté de près de 0,4 °C.

La question se pose : ce réchauffement-là était-il dû au CO2 ? Comment cela aurait-il été possible, à une l'époque où l'homme libérait dans l'atmosphère moins de 10 % de ce qu'il libère aujourd'hui ? Après la guerre, lorsque l'activité industrielle et la consommation de pétrole ont augmenté, les températures ont chuté. (…)

Le Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) affirme que les concentrations en CO2 atteintes en 2005, soit 339 ppm (parties par million), ont été les plus fortes de ces 650 000 dernières années. C'est ridicule. La série utilisée commence en 1957 et ne fait pas mention des mesures de concentration de gaz carbonique antérieures. On dirait que personne ne s'en est soucié avant. L'augmentation de CO2 n'est pas un phénomène nouveau. Au cours de ces cent cinquante dernières années, nous avons déjà atteint 550 ppm, voire 600 ppm. (…) S'agit-il alors de craintes récurrentes ? J'ai des photos de la une de Time annonçant en 1945: "Le monde est en train de bouillir". Puis, en 1947, les titres annonçaient le retour d'une période de glaciation. Aujourd'hui, on parle à nouveau de réchauffement. Ce n'est pas que les événements sont cycliques, c'est que les facteurs qui jouent un rôle dans la météorologie terrestre sont très nombreux. (…)

Il s'agit d'une attitude néocolonialiste : la domination s'exerce par la technologie, l'économie et, aujourd'hui, par un terrorisme climatique comme cette idée de réchauffement planétaire. (…) Il y a aujourd'hui beaucoup plus de fonds mis à la disposition des chercheurs défendant la thèse du réchauffement de la planète. Ces fonds proviennent de gouvernements qui perçoivent des taxes de secteurs industriels qui sont parties prenantes dans cette affaire. Beaucoup de scientifiques se vendent pour que leurs projets soient approuvés. (…) De 1992 à 1997, je n'ai plus été convié à une seule rencontre internationale. J'avais obtenu une subvention de 50 000 dollars du Programme des Nations Unies pour mener des recherches sur l'Amazonie. Elle a été annulée."

Propos recueillis par Rodrigo Rangel, Le Courrier International du 20 au 26 septembre 2007.


Posté le 30/09/2007 par le réseau Jord


Réseau Jord
Le Réseau Jord
Coordonnées du réseau
Formulaire de contact
Newsletter du réseau Jord
Mise à l'index
Définition et Effets
La mise à l'index
Base de donnée publique

Réseau Jord

Réseau Jord © 2008 - Site développé pour le réseau breton