Réseau Jord
 

Impostures
Imposture historique
Imposture médiatique
Imposture sociale
Imposture altermondialiste...
Imposture anti raciste
Imposture associative
Imposture éducative
Imposture des pouvoirs...
Imposture démocratique


OBR
Données de l'OBR


L'indépendance
Vers l'indépendance
Déchirures nécessaires


Emañ ar Rouedad Jord oc'h arvestal!

Enebour Breizh, emañ ar Rouedad Jord o c'hedal da fals-varch kentañ...

 

Dernières infos postées
Imposture anti raciste :: Invasion barbare
From Les 4 vérités

L’inexorable suicide de l’Europe



Lambert Christian - mercredi 12 décembre 2007
immigration, islam
L’administration bruxelloise admet officiellement qu’il entre chaque année dans l’Union européenne, quelque 550 000 immigrés en provenance d’Afrique, du Moyen-Orient et de la Chine, plus des Sud-Américains andins. En réalité, il s’agit du double, c’est-à-dire plus d’un million.

Nous allons voir brièvement ce qu’il en est pays par pays.

L’Italie tient la palme ces temps-ci. Il a fallu pour qu’on le sache, qu’un Tzigane agresse, viole et tue une jeune Italienne. Rome, alors, s’est vue contrainte de révéler que l’Italie, un pays encore plus mal gouverné que la France, ce qui n’est pas peu dire, compte désormais 3,7 millions d’immigrés, chiffre officiel, que 700 000 nouveaux arrivants ont été enregistrés en 2006 et que 560 000 Tziganes s’y sont fixés.
Plus de 100 000 d’entre eux sont arrivés depuis le 1er janvier 2007, donc en dix mois.
Plus de 50 % de la délinquance en Italie est le fait de ces « Roumains ». Il entre, par ailleurs, en Italie, chaque année, via l’île de Lampedusa quelque 60 000 immigrés en provenance de Tunisie et de Libye où le colonel Kadhafi reconnaît lui-même que son pays est envahi de « Subsahariens » qui attendent de gagner l’Europe et qui vont finir par y arriver. De façon générale, il est facile, apprend-on, de pénétrer en Europe par l’Italie où l’administration est « laxiste »…

En Grèce, c’est pire et Chypre est l’une des grandes portes de pénétration en Europe.

En France, rien n’a changé. On peut considérer qu’il entre toujours dans notre pays, 350 000 nouveaux immigrés par an, 70 % en provenant d’Afrique. Le nombre des visas accordés n’a pas diminué. Il est toujours de plus de 2 millions – 2 038 000 en 2006 – ce qui prouve que la lutte contre l’immigration déferlante est, comme le reste, purement verbale.

À ce propos, je note en passant que la commune d’Aulnay-sous-Bois, dans la Seine-Saint-Denis, vient de connaître quatre jours et nuits de combats de rue entre bandes d’« Afro-Maghrébins » et les forces de l’ordre, selon la presse elle-même. À Villiers-le-Bel, Val d’Oise, c’est plus grave encore. La police, attaquée au fusil, s’est révélée impuissante. Ces émeutes, pour être maîtrisées, relèvent désormais d’unités militaires spécialisées dans le combat de rue, d’autant que se constituent dans les banlieues des stocks d’armes de guerre en provenance des Balkans.

En Allemagne, se trouvent 4 millions de Turcs. Il en arrive chaque jour de nouveaux. Un Allemand m’a confié que les Turcs islamistes se sentaient beaucoup plus à l’aise pour pratiquer et exercer leurs activités en Allemagne qu’en Turquie musulmane !

En Grande-Bretagne, 50 puissantes associations musulmanes contrôlent des millions de fidèles en majorité pakistanais. On trouve désormais au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, sous le sourire de sa gracieuse Majesté très chrétienne, des écoles coraniques où les enfants peuvent être recrutés pour en faire des kamikazes à la voiture piégée.

En Espagne, le sud est envahi par plusieurs millions de musulmans d’origine maghrébine. La reconquête annoncée de l’Andalousie par Al-Qaïda est en bonne voie. De plus, par les Canaries, arrivent chaque année, quelque 50 000 Sénégalais et Maliens, qui sont réconfortés, soignés, nourris et transportés sur le continent où ils reçoivent papiers et pécule, ce qui permet à beaucoup d’entre eux de se retrouver en France, direction Montreuil.

Aux Pays-Bas où vivent de nombreux Maghrébins, Antillais et Indonésiens musulmans, les troubles graves se multiplient. La presse écrit que la situation devient « à la française », c’est-à-dire : magasins pillés, voitures incendiées, affrontements très violents avec les forces de l’ordre.

La Scandinavie n’est pas en reste où l’on observe que, pour être au goût du jour, la Norvège a découvert et recruté, comme ministre de son gouvernement, une femme noire, francophone, originaire de la Martinique.

J’ajoute qu’il n’y a aucune politique commune européenne d’immigration. L’Espagne et l’Italie ont régularisé des millions de clandestins – formidable appel pour les autres – sans même informer leurs voisins.

En revanche, dans les pays de l’Est, pas d’immigrés. Pourquoi ? Parce que les pays de l’Est qui ont subi le communisme et qui donc sont sous-développés, ne distribuent pas allocations, logement, soins et instructions gratuits.

Certains disent qu’il ne faut pas dramatiser. Les grandes invasions du IV au VIIe siècles, ne s’en est-on pas finalement arrangé ? Grande ignorance. Il faut savoir en effet que ces invasions n’ont eu qu’un effet limité sur le peuplement de la France naissante. Généralement, en effet, les bandes d’envahisseurs, des pillards, ne comptaient que quelques milliers d’individus qui ne se sont pas fixés en France, sauf les Francs à l’est. De plus, assez rapidement, ces barbares se sont convertis au christianisme, plus exactement l’arianisme.

Il est vrai qu’à l’époque, la monarchie mérovingienne ne distribuait pas à ces barbares des allocations de toutes natures en leur déclarant : « Vous êtes une chance pour la France. Venez nombreux nous rejoindre avec vos grandes et belles familles ». À l’époque, on avait encore du bon sens.

Et maintenant que va-t-il se passer ? Sur le court et le moyen terme, l’immigration va continuer à déferler. Les troubles qui n’ont jamais été aussi élevés vont continuer à s’étendre et à s’aggraver, et sur le très long terme, l’Europe qui a créé la plus belle civilisation qu’ait engendrée l’humanité, va disparaître.

Christian Lambert
Ancien ambassadeur de France

L’administration bruxelloise admet officiellement qu’il entre chaque année dans l’Union européenne, quelque 550 000 immigrés en provenance d’Afrique, du Moyen-Orient et de la Chine, plus des Sud-Américains andins.


Posté le 19/12/2007 par le réseau Jord


Réseau Jord
Le Réseau Jord
Coordonnées du réseau
Formulaire de contact
Newsletter du réseau Jord
Mise à l'index
Définition et Effets
La mise à l'index
Base de donnée publique

Réseau Jord

Réseau Jord © 2008 - Site développé pour le réseau breton