Réseau Jord
 

Impostures
Imposture historique
Imposture médiatique
Imposture sociale
Imposture altermondialiste...
Imposture anti raciste
Imposture associative
Imposture éducative
Imposture des pouvoirs...
Imposture démocratique


OBR
Données de l'OBR


L'indépendance
Vers l'indépendance
Déchirures nécessaires


Emañ ar Rouedad Jord oc'h arvestal!

Enebour Breizh, emañ ar Rouedad Jord o c'hedal da fals-varch kentañ...

 

Dernières infos postées
Imposture des pouvoirs :: Véreux idéologiques

Fouquier-Tinville au petit pas ou robins sans aveu?.


1) Citation from Novopress.info 10 décembre 2007

Procès en sorcellerie à Nice

Halte aux persécutions judiciaires à répétition contre Philippe Vardon

Depuis sa déclaration de candidature aux municipales de Nice, les poursuites judiciaires à l’encontre de l’ancien président des Jeunesses Identitaires se télescopent : la journée du 26 novembre fut particulièrement riche.
A 14 heures, Philippe Vardon est poursuivi pour être l’inspirateur, ou le concepteur, ou le rédacteur (on ne sait plus) du tract “ni voilée ni violée”, campagne nationale qui bizarrement ne fait l’objet de poursuites qu’à Nice.
A 16 heures, Philippe est poursuivi pour reconstitution de ligue dissoute (excusez du peu: ce type de délit n’est jugé environ que tous les 10 ans)
A 18 heures, face aux insultes des parties civiles (MRAP et SOS racisme indépendant) qui n’hésitent pas à faire référence à Hitler, il quitte la salle d’audience, une bousculade sans gravité avec les forces de l’ordre en surnombre se produit. Gravité ou pas, il n’importe, Philippe Vardon sera poursuivi pour outrage.
Ouf ! heureusement que magistrats et policiers ne manqueraient le “20 heures” sous aucun prétexte, car sinon Philippe pourrait prétendre au livre des records, rubrique des persécutions judiciaires…
Dans ce(s) procès ont aura tout vu en matière d’atteinte aux droits de la défense: un juge qui ne veut pas entendre la partie de la plaidoirie de Me Arnaubec concernant les critiques de personnalités musulmanes dans le monde entier contre le voile et les violences faites aux

femmes; des parties civiles qui manient l’anathème, l’injure et la diffamation; un procureur méprisant qui interrompt en permanence le déroulement des débats…
En bout de compte l’audience (si on peut nommer ainsi cette palinodie) fit la démonstration d’un dossier :
1°) vide (une boite postale et une photo)
2°) mal préparé (il n’y a pas eu d’instruction) et d’ailleurs la salle s’est bien marrée quand Madame la Juge demanda à Vardon: “c’est bien ce que vous avez déclaré au Juge d’Instruction -puis tentant de rattraper sa bévue- ou plutôt à la police?”
3°) juridiquement mal ficelé, car tout d’abord il faudrait démontrer que le délit de reconstitution est bien patent et que si c’est le cas, les faits sont bien à imputer à Philippe Vardon lequel, rappelons le, n’a jamais été un fondateur, un dirigeant ou même un adhérent de la ligue incriminée…
4°) incohérent, puisque Olivier Roudier - on se demande encore ce qu’il vient faire dans ce procès - également poursuivi, a été mis hors de cause à l’audience par le procureur lui-même alors que ce dernier avait demandé sa mise en examen.
5°) suspect, puisque le président du CEPE, après l’interruption de séance n’a pas été autorisé à rentrer dans la salle.
2
Ces incohérences n’ont pas semblé gêner le procureur qui demandera contre Philippe Vardon six mois de prison assortis du sursis plus 20.000 Euros d’amende et contre l’association Jeunesses Identitaires 50.000 Euros - vous avez bien lu - plus l’interdiction de toute activité…
Puis visiblement déstabilisé par la solidité des arguments de la défense, il tentera dans un ultime sursaut de faire bonne figure en lâchant à Philippe Vardon: “Naturellement vous ferez appel…”
Le CEPE, tient donc à faire savoir à Monsieur le Procureur que, non content de faire appel, le CEPE conseillera à Philippe Vardon d’user de tous les moyens de recours, y compris les recours européens contre toute décision qui s’identifierait à un déni de justice et une atteinte grave à l’exercice du droit d’association qui est une de nos libertés fondamentale les plus précieuses.Le CEPE lancera dans les jours à venir une initiative en ce sens.

Fin de citation Novopress.info


2) Citation from l’Observatoire de l’Islamisation 22 décembre 2007


«23.12.2007
Les circonstances atténuantes du viol en islam : un tabou à 10 000 euros

  

    Alors que Philippe Vardon vient d’être condamné à 10 000 euros d’amende pour avoir fait un lien entre la recrudescence des agressions verbales et sexuelles à l’encontre des françaises et l’islamisation, dans un tract édité par les Jeunesses identitaires, réaliser une mise au point objective sur la question parait nécessaire.


  A moins d’habiter les beaux quartiers de Paris,  ne pas avoir connu dans son entourage des filles insultées ou agressées par des allochtones relève du mystère statistique. Il est de notoriété publique que les filles vivant en banlieue ne peuvent s’habiller « à la française », soit en jupe, sans risquer de se faire au mieux traitées de « putes » (kahda), au pire d’être agressées.

    Ce phénomène, général en Europe dans les pays colonisés, prend ses sources directement dans l’islam radical. Le lundi 17 décembre 2007, Rima Elkoury, journaliste canadienne au magazine La Presse, dans un article intitulé Du voile et du viol s’étranglait de ce qu’on enseigne dans les « centres culturels musulmans » :

« Mets un voile, sinon tu pourrais être violée. C'est ce que l'on recevait comme message jusqu'à tout récemment sur le site Internet du Centre communautaire musulman de Montréal, sous une rubrique visant à informer l'internaute non voilée des supposés dangers liés à sa condition.
3
Ne pas porter le hijab peut entraîner «des cas de divorce, d'adultère, de viol et d'enfants illégitimes», disait l'avertissement pour le moins ahurissant. On y disait aussi que celle qui enlève son voile voit sa «foi détruite», adopte un «comportement indécent» et sera punie en «enfer». On y traitait aussi la femme occidentale de «prostituée non payée».

La liberté religieuse est une chose. La propagation de propos offensants et sexistes sous couvert de religion en est une autre. Il est tout à fait scandaleux qu'ici même à Montréal, en 2007, on intimide des femmes et des filles avec des idées aussi abjectes que fausses, drapées dans la vertu. Inacceptable qu'on leur fasse croire que ce crime qu'est le viol ait quoi que ce soit à voir avec leur tenue vestimentaire. Car sous couvert de prescription religieuse, on banalise ici un crime grave, on laisse entendre de façon éhontée que la femme violée est responsable de son sort et qu'elle aurait pu éviter tout ça en s'habillant convenablement. » Lire l'intégralité de l'article
    Le procureur Montgolfier va-t-il lancer un dépôt de plainte international à l’encontre de madame Elkoury pour avoir terni l’image de l’islam ?
                                    

    Au cours du jihâd, la femme de l’ennemi fait partie du butin. A ce titre, le musulman dispose de son corps une fois qu’il l’a réduit en esclavage. Le rite malékite, officiel au Maroc et en Algérie, choisi par l’Institut de théologie de la Grande mosquée de Paris, se base sur un ouvrage fondamental : Al-Muwatta’  "synthèse pratique de l’enseignement islamique" de Abdu-llah Mâlik, jurisconsulte médinois du septième siècle appelé communément, excusez du peu, "l’imam des imams". Al-Muwatta’ est tellement populaire chez les musulmans qu’il s’en vend à la Fnac et au Virgin Mégastore, ainsi qu'à la "librairie-boutique" de l'Institut du Monde Arabe.

    Voici ce qu’on peut y lire à la page 450 de la traduction de Muhammad Diakho pour les éditions Albouraq :

                                                     

     (1262) 95- « Ibn Muhayriz a rapporté : « j’entrai à la mosquée et à la vue de Abû Sa’îd al-Khudrî, je m’assis près de lui et je lui demandai au sujet de l’éjaculation en dehors de l’utérus. Il me répondit : « Nous quittâmes Médine avec Mahomet dans une expédition contre les Banû al-Muçtaleq. Nous prîmes pour captives les meilleures femmes arabes. Comme nous les désirions, et que nous souffrions de notre célibat, nous avions voulu avancer des rançons en échange des captives, puis de cohabiter avec elles en éjaculant en dehors de l’utérus. Alors, nous nous dîmes : « Ferons nous cela sans le demander à Mahomet qui est parmi nous ? » En le lui demandant il répondit : « Il n’y a pas de mal à faire cela » »

 

   Autre justification de taille de la pratique du viol, les enseignements du Cheik sunnite contemporain le plus influent, Yussuf Al-Qaradawi, animateur vedette d’une émission sur Al-Jazira (La charia et la vie), directeur du Centre européen de la fatwa et de la recherche,
4
structure juridique mère de l’UOIF, dont Tariq Ramadan préface les livres. Ce même Tariq Ramadan qui exprima :  « J’éprouve un profond respect pour l’homme [Qaradawi] et le savant et serait le dernier à m’en cacher » Tariq Ramadan in Faut-il faire taire Tariq Ramadan ?, Aziz Zemouri, l’Archipel, 2005, page 135.

                                                          

   « Si l'islam mondial avait un chef, ce serait lui » écrivit Xavier Ternisien (responsable des questions islamiques à la rédaction du Monde) en août 2004 dans un article du quotidien. Quand on sait que le Cheik prescrit de tuer les apostats et les homosexuels, de se lancer à la conquête de l’Europe, il y a, comme le pressent Philippe Vardon, de quoi s’inquiéter.

     Son analyse sur les causes du tsunami asiatique en 2005 fut particulièrement odieuse : les victimes méritaient leur sort en raison des « actes d’abominations » pratiqués dans les zones touristiques, qui auraient provoqué la colère d’Allah. A savoir de s'être adonné à la fréquentation des boites de nuits et des plages indonésiennes où les femmes sont logiquement peu vêtues. Pour ce qui est des occidentales violées, souvent par ses coreligionnaires, il tient à préciser leur part de responsabilité : les femmes violées « provocatrices parce que non habillées  décemment devraient être punies […]  pour qu'elle soit affranchie de la culpabilité, une femme violée doit avoir montré la bonne conduite. »

                    
   Autrement dit, une femme occidentale en jupe, en débardeur, ou, comble de l’offense à Allah, en décolleté, ne doit pas s’étonner si elle se fait violer par un musulman.
   Dans une étude du docteur Patrice Huerre,  psychanalyste, directeur médical de la clinique médico-universitaire G. Heuyer (Fondation Santé des Etudiants de France), psychiatre auprès de la Cour d’Appel de Paris, la surreprésentation de la population arabe parmi les violeurs est flagrante.

 
  Dans un document intitulé "Viols et agressions sexuelles en réunion", le docteur donne des statistiques ethniques sur l'origine des agresseurs.

            
    Sur un échantillon de 52 expertises psychiatriques, 52% sont originaires des pays du Maghreb, 20% d’Afrique Noire, les autres sujets étant soit d'origine antillaise, soit issus de l'immigration européenne (Roms inclus), soit issus de familles d’origine française.
Pour le cas des familles issues des pays du Maghreb, plus de 75% des sujets concernés par l’expertise sont nés sur le territoire français. Et leurs parents comme eux mêmes sont d’obédience musulmane.

Fin de citation Observatoire de l’Islamisation



5




3) Citation du Dictionnaire de la langue française Quillet:


page 986 - intègre, adj. (lat. integer, entier) Qui est d’une probité incorruptible. Magistrat, ministère intègre.
CTR. - corruptible, improbe, malhonnête, prévaricateur, vendu, corrompu, vénal.

page 2043 - véreux, euse, adj. Qui contient des vers. Fromages véreux. // Fig. Louche, suspect d’irrégularité. Affaire véreuse. - qui agit en marge de la légalité, dont les agissements sont entachés d’irrégularités. Homme d’affaires véreux.



L’infraction " être songeur ou perplexe" quant aux motivations qui orientent les décisions des magistrats ne figurant pas - encore - dans leur bréviaire satanique (Code Pénal) on peut donc toujours afficher ses doutes, quoiqu’avec une bonne petite loi rétroactive sait-on jamais.



   


Posté le 23/12/2007 par le réseau Jord


Réseau Jord
Le Réseau Jord
Coordonnées du réseau
Formulaire de contact
Newsletter du réseau Jord
Mise à l'index
Définition et Effets
La mise à l'index
Base de donnée publique

Réseau Jord

Réseau Jord © 2008 - Site développé pour le réseau breton