Réseau Jord
 

Impostures
Imposture historique
Imposture médiatique
Imposture sociale
Imposture altermondialiste...
Imposture anti raciste
Imposture associative
Imposture éducative
Imposture des pouvoirs...
Imposture démocratique


OBR
Données de l'OBR


L'indépendance
Vers l'indépendance
Déchirures nécessaires


Emañ ar Rouedad Jord oc'h arvestal!

Enebour Breizh, emañ ar Rouedad Jord o c'hedal da fals-varch kentañ...

 

Dernières infos postées
Imposture anti raciste :: Le vieil homme et l'enfant
France Echo-16 / 05 / 06

Violences sexuelles
Putes ou soumises

mardi 16 mai 2006

Hyères (Var) : un responsable de mosquées soupçonné de pédophilie sur une fillette de 9 ans et écroué

Ahmed Souti, 56 ans, est président de l'AMH (Association Musulmane de Hyères), qui gère trois « lieux de culte ». Il est mis en examen et écroué pour « agressions sexuelles sur mineure de moins de 15 ans par personne ayant autorité ».

Le procureur de Toulon a confirmé vendredi les soupçons qui pesaient sur l'apôtre d'Allah, et l'a placé en détention après lui avoir notifié sa mise en examen.

Une plainte avait été déposée par le père d'une enfant de 9 ans. 9 ans, c'était l'âge d'Aïcha quand Mahomet (qui avait plus de 50 ans) consomma sexuellement le mariage avec elle, selon la Sounna. L'exemple vient de haut ! Ahmed Souti a-t-il voulu suivre son « beau modèle » ?

L'affaire avait été signalée à la police par des pédiatres hospitaliers. En effet, le père de la victime était intrigué par l'attitude de sa fille et l'a faite examiner à l'hôpital. Les médecins auraient alors relevé des lésions sexuelles.

Selon le témoignage de la victime de 9 ans, Ahmed Souti âgé de 56 ans se serait livré à des baisers, des caresses et des attouchements… lors de cours coraniques (payants !) dispensés dans la mosquée du Val des Rougières. Ahmed Souti enseignait dans cette madrassa de l'islam de France la langue du Prophète et le Saint Coran. Entendu par les policiers, il a reconnu les faits. Ecroué vendredi soir, Ahmed Souti a fait appel de la décision d'incarcération.

D'après le journal local Var-Matin, le père et la famille de la fillette a reçu des pressions des proches du prévenu et de son association, l'AMH (Association Musulmane de Hyères), qui gère les trois mosquées de la ville. Ces menaces inquiètent la police et la justice, qui s'interrogent sur la possibilité d'autres victimes dont les familles n'auraient pas osé se plaindre.

Les viols d'enfants des deux sexes par les maîtres coraniques (« f'qih ») sont courants au Maghreb. Les familles évitent de porter plainte par peur des représailles ou pour ne pas nuire à la « religion de paix et de tolérance ». Certaines familles acceptent même ce « rite » d'initiation, pensant que l'acte sexuel fait passer la bénédiction d'Allah dans le corps des enfants. Un proverbe marocain affirme : « Qui veut apprendre l'islam doit passer sous le maître ».
Salim


Posté le 17/05/2006 par le réseau Jord


Réseau Jord
Le Réseau Jord
Coordonnées du réseau
Formulaire de contact
Newsletter du réseau Jord
Mise à l'index
Définition et Effets
La mise à l'index
Base de donnée publique

Réseau Jord

Réseau Jord © 2008 - Site développé pour le réseau breton