Réseau Jord
 

Impostures
Imposture historique
Imposture médiatique
Imposture sociale
Imposture altermondialiste...
Imposture anti raciste
Imposture associative
Imposture éducative
Imposture des pouvoirs...
Imposture démocratique


OBR
Données de l'OBR


L'indépendance
Vers l'indépendance
Déchirures nécessaires


Emañ ar Rouedad Jord oc'h arvestal!

Enebour Breizh, emañ ar Rouedad Jord o c'hedal da fals-varch kentañ...

 

Dernières infos postées
Imposture historique :: FNACA_PC
Réseau Jord Le 30 mai 2006
Interactif Breton de Renseignement
et d’Action
4 Ty Coz 22610 Pleubian
Tel & Fax 02 96 16 58 45 COPIE
e mail reseau.jord@wanadoo.fr
site http://reseau.jord.free.fr/

à



Monsieur le Rédacteur en Chef du quotidien Le Télégramme


Objet : Fnaca
Réf : article du 30/05/06 dont copie est annexée à la présente correspondance.



Monsieur le Rédacteur en Chef

Pour clore le 38ème congrès départemental du comité finistérien de la Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, le Secrétaire Général de la fédération nationale de cette association, Maurice Sicard, s’est emporté contre les députés et sénateurs finistériens qu’il a fait conspuer par l’assemblée des membres présents au motif qu’aucun des parlementaires du département n’assistait au congrès.
Lorsque l’on sait ce qu’est la FNACA on peut mesurer le toupet de ce Secrétaire Général d’une organisation cryptocommuniste qui opère masquée dans une population d’anciens combattants bernés par les méthodes employées. Peu d’entre eux en effet connaissent la véritable nature de leur association .
Toutes proportions gardées la Fnaca est à la guerre d’Algérie ce qu’est l’Anacr (Association des Anciens Combattants de la Résistance) à la Guerre 39/45 .
Le Parti Communiste Français - interdit par le gouvernement de la III° République Française pour collusion avec l’ennemi - a concrètement collaboré avec l’Armée Allemande du 1er septembre 1939 au 21 juin 1941 ( date de l’attaque préventive de l’Allemagne contre l’URSS ) soit pendant 22 mois alors que la seconde guerre mondiale a duré 68 mois. Cette collaboration s’est traduite par des actes de démoralisation des Armées, des troubles fomentés aux arrières, des incitations à la fraternisation avec les troupes ennemies, des transmissions d’informations, de la propagande anti militariste en temps de guerre et de multiples sabotages dont certains vaudront à leurs auteurs d’être condamnés à mort par les tribunaux de la III° République et fusillés.
L’URSS attaquée, tous les partis communistes du monde ont reçu de Moscou l’ordre de se lancer dans la guerre pour assister la patrie (URSS) , en participant notamment à la lutte armée dans les pays occupés et ce jusqu’à la libération, enfin d’y prendre le pouvoir.

2


L’éventualité de prendre le pouvoir en France fut dans un premier temps suspendue par Staline lui même (Entretien Thorez - Staline du 19 novembre 1944 - Archives présidentielles de la Fédération de Russie F 45/01/D/390/ff. 85-93 ) puis écartée ( Entretien Thorez - Staline du 18 novembre 1947 - Archives présidentielles de la Fédération de Russie, 45/01/392/83-106 dactylographié. Original )
La mission générale impartie par Moscou aux Partis Communistes fut alors la décolonisation suivie de l’instauration de régimes communistes dans les zones ainsi libérées. Pour souligner le caractère raciste des guerres coloniales, s’adjoindre nombre d’idiots utiles et tenter de donner mauvaise conscience à ses ennemis le PC créa le MRAP .

La nouvelle mission se traduisit par de multiples guerres de type colonial ( pour la France: Indochine, Madagascar, Algérie ... ) La rébellion algérienne reçut donc l’appui du PCF , de toutes les courroies de transmission de ce dernier ainsi que des multiples idiots utiles gravitant dans son entourage.
Pour occulter son rôle avec l’ennemi tout en bénéficiant d’une courroie de transmission supplémentaire le PCF prit alors après la guerre le contrôle de la FNACA qu’il détient toujours.


Composition du Bureau National de la FNACA en juin 2000 publiée par Le Combattant, journal des Combattants de l’Union Française, 14 rue Feydau 75002 Paris, n° 262, juin 2000:



Président Wladislas MAREK se dit apolitique (!)
Secrétaire Général Maurice SICARD communiste
Trésorier National Serge PERONNET communiste
Secrétaire National Guy RAMIS communiste
Administrateur du journal Robert PELLETIER communiste
Rédacteur en Chef Michel SABOURDY communiste



Comment les Parlementaires français sinon bretons peuvent-ils supporter les invectives de représentants d’une idéologie qui a fait massacrer des centaines de millions d’innocents à travers le monde , dont les spécimens prétendument français ont passé leur temps à trahir et qui maintenant poussent l’indécence jusqu’à pleurer des morts dont ils sont les artisans ?


Gérard Hirel, directeur du Réseau









Annexe



Le Télégramme du 30/05/06 (FINISTERE)


CITATION



Quand la Fnaca tape du poing sur la table
Les députés et sénateurs du Finistère ont dû entendre leurs oreilles siffler. Leur nom a, en effet, été conspué à l’occasion du 38 e congrès départemental du comité finistérien de la Fnaca, samedi matin, à Saint-Martin-des-Champs.
Lors du discours de clôture du congrès, Maurice Sicart, secrétaire général de la fédération nationale de la Fnaca (fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie), n’a pas hésité à taper du poing sur la table en faisant remarquer qu’aucun député ou sénateur n’était présent à leur congrès départemental. Et c’est un par un que Maurice Sicart a cité les noms de tous nos députés et sénateurs finistériens. Présents dans la salle, les 800 adhérents (7.701 sur le Finistère) ont alors conspué les parlementaires.
« Anormal »
« C’est anormal qu’aucun d’entre eux ne soit là. Ce sont tout de même des élus de la Nation. Et ce n’est pas parce que c’est le week-end de l’Ascension qu’on peut se permettre de ne pas venir au congrès de la plus importante association d’anciens combattants du Finistère. Les parlementaires doivent être à la disposition des électeurs et non l’inverse. Mais, ils ne perdent rien pour attendre, car on va aller les chercher dans leurs permanences afin de leur rappeler la situation des anciens combattants d’Afrique du Nord et de leurs veuves ».
« Seul le 19 mars est légitime »
Au cours de leur congrès, les adhérents ont également regretté que la « modeste » revalorisation de leur retraite (+ 26,26 € par an) soit reportée au mois de juillet prochain.
De son côté, Ernest Amis, président départemental de la Fnaca, a une nouvelle fois dénoncé la date du 5 décembre comme journée officielle de la commémoration de la guerre d’Algérie. Pour Ernest Amis, seul le 19 mars est légitime : « Nous le répétons depuis plus de 40 ans : le 19 mars 1962 fut un cessez-le-feu approuvé par 91 % des Français et je martèle mes mots avec force et conviction. Nous ne renoncerons jamais ». « Jamais, nous n’oublierons nos 30.000 copains qui ne sont pas revenus. Jamais, nous n’oublierons les 250.000 blessés », a souligné, pour sa part, René Fily, maire de Saint-Martin-des-Champs.

FIN DE CITATION

 


Posté le 20/06/2006 par le réseau Jord


Réseau Jord
Le Réseau Jord
Coordonnées du réseau
Formulaire de contact
Newsletter du réseau Jord
Mise à l'index
Définition et Effets
La mise à l'index
Base de donnée publique

Réseau Jord

Réseau Jord © 2008 - Site développé pour le réseau breton