Réseau Jord
 

Impostures
Imposture historique
Imposture médiatique
Imposture sociale
Imposture altermondialiste...
Imposture anti raciste
Imposture associative
Imposture éducative
Imposture des pouvoirs...
Imposture démocratique


OBR
Données de l'OBR


L'indépendance
Vers l'indépendance
Déchirures nécessaires


Emañ ar Rouedad Jord oc'h arvestal!

Enebour Breizh, emañ ar Rouedad Jord o c'hedal da fals-varch kentañ...

 

Dernières infos postées
Imposture médiatique :: La peinture sur la m....... ça fait propre
Documentation



COMPLÉMENT

Les droits et les devoirs des journalistes
« En France, il n’existe aucun texte légal ou contractuel fixant les usages et devoirs applicables à l’ensemble des journalistes. La seule charte existante, adoptée par l’ensemble des organisations professionnelles de journalistes n’engage que ces organisations. Cette charte date de 1919, date à laquelle elle avait été définie par le Syndicat national des journalistes français, peu de temps après sa fondation. Plus récemment, les représentants des fédérations de journalistes de la Communauté européenne, de Suisse et d’Autriche, réunis à Munich en 1971, ont adopté une “Déclaration des devoirs et des droits des journalistes”, dite “Charte de Munich”. Voici le texte intégral de la Charte des journalistes français [...] :




Charte des devoirs professionnels des journalistes français Un journaliste digne de ce nom :

– prend la responsabilité de tous ses écrits ; – tient la calomnie, les accusations sans preuve, l’altération des documents, la déformation des faits, le mensonge, pour les plus graves fautes professionnelles ; – ne reconnaît que la juridiction de ses pairs, souverains en matière d’honneur professionnel ; – n’accepte que des missions compatibles avec la dignité professionnelle ; – s’interdit d’invoquer un titre ou une qualité imaginaire, d’user de moyens déloyaux pour obtenir une information ou surprendre la bonne foi de quiconque ; – ne touche pas d’argent dans un service public ou une entreprise privée, où sa qualité de journaliste, ses influences, ses relations soient susceptibles d’être exploitées ; – ne signe pas de son nom des articles de réclame commerciale ou financière ; – ne commet aucun plagiat ; – cite les confrères dont il reproduit un texte quelconque ; – ne sollicite pas la place d’un confrère, ni ne provoque son renvoi en offrant de travailler à des conditions inférieures ; – garde le secret professionnel ; – n’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée ; – revendique la liberté de publier honnêtement ses informations ; – tient le scrupule et le souci de la justice pour des règles premières ; – ne confond pas son rôle avec celui du policier. »



9 Galilée : Ouest-France © CNDP 1999 La presse écrite : 1990-1991, © CFPJ, coll. « Connaissance des médias », 1990, p. 73.


Posté le 08/08/2006 par le réseau Jord


Réseau Jord
Le Réseau Jord
Coordonnées du réseau
Formulaire de contact
Newsletter du réseau Jord
Mise à l'index
Définition et Effets
La mise à l'index
Base de donnée publique

Réseau Jord

Réseau Jord © 2008 - Site développé pour le réseau breton