Réseau Jord
 

Impostures
Imposture historique
Imposture médiatique
Imposture sociale
Imposture altermondialiste...
Imposture anti raciste
Imposture associative
Imposture éducative
Imposture des pouvoirs...
Imposture démocratique


OBR
Données de l'OBR


L'indépendance
Vers l'indépendance
Déchirures nécessaires


Emañ ar Rouedad Jord oc'h arvestal!

Enebour Breizh, emañ ar Rouedad Jord o c'hedal da fals-varch kentañ...

 

Données de l'OBR.
Organisation Bretonne du Renseignement

Opérant dant le cadre interactif du Réseau Jord l’OBR fournit aux patriotes bretons et à leurs alliés objectifs conjoncturels ou permanents toutes les informations recueillies pouvant leur être utiles.Ces informations sont transmises brutes, le traitement du renseignement et le résultat des synthèses étant adressés par le Réseau aux mêmes destinataires .


PS et PC désignés à la vindicte populaire en Hongrie
Flash OBR n° 1/12 du mercredi 3 janvier 2012

Tuesday, January 3rd, 2012 | Posted by Merour
L’État Hongrois prononce la destruction de la gauche

BREIZATAO – ETREBROADEL (03/01/2012) L’État Hongrois conclut une campagne de réformes constitutionnelles qui a fortement déplu à la clique mondialiste occidentale. On soulignera notamment de formidables mesures qui aboutissent à la mise au ban des organisations de gauche.

Le Parti Socialiste Hongrois, successeur légal du parti communiste, est ainsi clairement rendu responsable des agissements de ses prédécesseurs. Le PS est en conséquence coupable de la “suppression de la jeune démocratie hongroise à la fin de la Seconde Guerre mondiale avec un soutien soviétique, des meurtres de citoyens, de l’endettement de la nation, des travaux forcés et des tortures de citoyens, de leurs croyances politiques ou encore d’espionnage de leurs vies privées”.

Le PS et le PC sont en outre désignés responsables de l’échec du soulèvement de 1956 et de la terreur qui lui a succédé.

Nous ne pouvons que nous féliciter de cette formidable campagne visant à remettre l’histoire en bon ordre et à châtier impitoyablement les nationaux-traîtres de la social-démocratie comme du marxisme. Un cas d’école dont doivent s’inspirer les forces nationales bretonnes authentiques.

Comme de juste la presse française, totalement dominée par la gauche et l’extrême gauche, fulmine. Elle dénonce “la menace sur l’indépendance des médiats”. De la part d’un pays où les journaux et radios sont aux mains de trafiquants d’armes (Lagardère, Bloch-Dassault) et où le pôle audiovisuel public voit sa direction directement nommée par la Présidence, c’est le bal des faux culs ! Et encore on ne parle pas des connivences politico-médiatiques à l’encontre des dissidents où encore des viols de l’instruction réguliers qui permettent à des journalistes d’étaler des pièces normalement protégées par le secret.

Orban a raison. Et quant à nous, nous l’avons dit : parmi les conséquences d’une victoire nationale est inscrite la nationalisation des médiats français, l’interdiction des partis français sur le territoire national, des poursuites judiciaires contre le parti communiste et ses meurtriers, un procès général des responsables de gauche pour haute trahison, tant par collaboration vis à vis de l’État occupant que par soutien massif à la colonisation de peuplement du pays. C’est à cette condition d’épuration que la nation pourra se redresser. Nous suivrons en cela le processus de libération ayant eu cours en Europe de l’Est.

GSP - INTRODUCTION - PRINCIPES GENERAUX
Flash OBR/GSP n°1/11 du 27 septembre 2011

Groupements de Solidarité Populaire-Introduction et principes généraux

sur le présent site http://reseau.jord@wanadoo.fr - rubrique : vers l'indépendance

STUR - 1937
Flash OBR n° 131/10 du 18 avril 2010 à 10h20


"Nous avons attendu longtemps je ne sais quel sursaut organique du peuple breton, comme si cette multitude dispersée, compartimentée, tiraillée, diverse à l'infini, pouvait se relever d'elle-même, et mettre une volonté au service d'un but. Nous étions dupes d'une vieille croyance et d'une vieille illusion française. Rien ne se fait de juste, d'utile, de collectif même, que par des hommes déterminés ayant un caractère et un nom bien à eux. Les chansons populaires ne sont pas miraculeusement écloses des lèvres « du peuple ». Elles ont été laborieusement ânonnées, composées une à une, par des poètes rustiques et patentés, par quelques Iehan ab Iehan ou quelques Cado berr-e-houc, dont les vies sans éclat ont été oubliées. Il y a toujours des hommes qui créent; il y aura toujours des hommes qui mènent. Le plus souvent, l'acte collectif spontané est confus et mou dans son contenu comme dans son contour. La foule sent qu'il faut faire quelque chose, mais elle ne sait pas quoi : elle oscille. Arrivée au carrefour, elle fait des remous. Quelle direction prendre ? A l'Elysée ? A la Chambre ? A la Maison du Peuple ? Un homme sauve la foule du désordre et de la déroute Il intervient avec un plan, fruit de son originalité individuelle. Son geste volontaire transforme l'événement mou en événement saillant. Il crève le placenta du collectif, et délivre la force aveugle dans une direction donnée. L'arbitraire humain est intervenu : le héros a libre carrière. L'erreur à extirper : la vérité, la beauté, la souveraineté viennent de la collectivité. — La figure à remiser : la masse agissante. La vérité vient de « Dieu ». Seul, l'homme qui entend en lui la voix de Dieu, peut se faire une idée de la vérité. La beauté, elle est aux rares inspirés. Elle est au berger qui compose un chant plaintif de cinq notes sur un flûtiau, comme elle est à Bach et à Rodin. Elle n'est pas à la foule du trottoir. La souveraineté, elle n'a jamais été qu'à ceux qui savent la prendre : aux menteurs et aux gens sans honneur aujourd'hui. Demain, aux forts et aux meilleurs, aux grands frères du peuple, à ses guides selon le sang et selon la vérité, dès qu'aura changé la règle du jeu."
Stur, avril 1937.

A la mémoire de l'Abbé Jean Marie Perrot
Flash OBR n°120/10 du 7 avril 2010

Via le salon Beige

07 avril 2010

Sans précédent : Poutine à Katyn

Après 70 ans marqués par le déni, des mensonges et de timides pas en avant, le premier ministre polonais, Donald Tusk, et son homologue russe, Vladimir Poutine, participeront ensemble à une cérémonie officielle en hommage aux victimes de Katyn. Dans ce village situé près de Smolensk, ont été assassinés par balles 4000 officiers par la police secrète (NKVD) en avril 1940, suite à un décret approuvé par le Politburo soviétique. Au total, 22 000 officiers polonais avaient ainsi été éliminés sur ordre de Moscou, qui avait fait tenir le chapeau à l'Allemagne nazie.

Andrzej Skapski, président de la Fédération des familles de Katyn depuis 2006, espère que la cérémonie du 7 avril marquera "un jour historique" et que M. Poutine "fera un geste fort qui ira dans le sens d'une normalisation des relations entre les deux pays". Côté russe, on peine à distinguer une ligne claire, les indices de fermeture et d'ouverture se succédant.

Le 2 avril, pour la première fois, le film Katyn, du réalisateur polonais Andrzej Wajda, a été montré à la télévision, sur la chaîne Kultura, à l'audience très limitée. En France, le film avait été presque censuré.

Les Belges font le ménage
Flash OBR n° 109/10 du 2 avril 2010 à 7h38

Via le FN belge

Les partis traditionnels rejoignent le FN sur l'interdiction du port du voile

Patrick Cocriamont
Chef de groupe FN
à Charleroi (Belgique)

Ce lundi 29, le groupe FN au conseil communal de Charleroi a réaffirmé en séance, par la voix du conseiller Jean-Pierre Borbouse , son opposition au port du voile islamique par le personnel enseignant de la ville. Il a été, à ce sujet, rejoint par la majorité des élus des autres partis, à l'exception, guère étonnante, d'ECOLO.

Les élus du Front National, Patrick Cocriamont (chef de groupe) et Jean-Pierre Borbouse relayaient ainsi au niveau local le Manifeste du Front National qui considère que « les signes ostentatoires d’appartenance à une religion, à une secte ou à un courant philosophique doivent être interdits dans la fonction publique au sens large, dans les milieux scolaires et universitaires.»

Le FN rappelle que, sous la législature précédente, les députés Charles Petitjean et Daniel Huygens s'étaient déjà prononcés au Parlement de la Communauté française en faveur de l'interdiction des signes religieux ostentatoires dans l'enseignement.


Patrick Cocriamont, Député fédéral, chef de groupe FN au conseil communal de Charleroi
Jean-Pierre Borbouse, ancien député wallon, conseiller communal FN au conseil communal de Charleroi
Daniel Huygens, ancien député wallon, Président du FN

Sciences de l'univers
Flash OBR n° 108/10 du 30 mars 2010 à 19h00

Via La Tribune de Genève

ATS | 30.03.2010 | 08:19Dernière mise à jour: 30.03.2010 | 15:49

La joie régnait mardi sur le site du CERN, à Genève. Le plus puissant accélérateur de particules du monde, le LHC, venait d'enregistrer, peu après 13h00, ses premières collisions de protons à 7 TeV (téraélectronvolt), une énergie encore jamais atteinte. Cette prouesse fait entrer la physique dans une ère nouvelle.(.....)

Sciences de l'univers
Flash OBR n° 107/10 du 30 mars 2010 à 19h00

Via La Tribune de Genève

ATS | 30.03.2010 | 08:19Dernière mise à jour: 30.03.2010 | 15:49

La joie régnait mardi sur le site du CERN, à Genève. Le plus puissant accélérateur de particules du monde, le LHC, venait d'enregistrer, peu après 13h00, ses premières collisions de protons à 7 TeV (téraélectronvolt), une énergie encore jamais atteinte. Cette prouesse fait entrer la physique dans une ère nouvelle.(.....)

Science de l'univers
Flash OBR n°106/10 du 30 mars 2010 à 19h46

From Le CERN - Franco Suisse

Monde
Big Bang. Collisions géantes réussies pour percer les mystères de l'univers
30 mars 2010 à 13h19 - Réagir à cet article

Des collisions de particules d'une puissance inédite ont démarré peu après 11 h au Cern à Genève, permettant d'espérer une meilleure connaissance des débuts de l'univers, une fraction de seconde après le Big Bang.

Deux faisceaux de protons d'une énergie de 3,5 téraélectronvolts (Tev) se sont heurtés peu après 11H00 GMT à une vitesse très proche de celle de la lumière (300.000 km par seconde) au sein du Grand collisionneur de hadrons (LHC).

"C'est le début d'une ère nouvelle", a déclaré Paola Catapano, scientifique et porte-parole du Centre européen de la recherche nucléaire (Cern). Des milliers de physiciens à travers le monde attendaient cet évènement, qui permet d'espérer trouver le boson de Higgs, pièce manquante du puzzle de la structure fondamentale de la matière.

La détection des particules massives et éphémères pourrrait aussi permettre de savoir de quoi est composée la matière noire qui représente 23% de notre univers, contre 4% seulement pour la matière visible qui compose les étoiles et les planètes. Les 73% restants sont l'énergie noire, ou force d'expansion de l'univers.

Criminalité afro maghrébine
Flash OBR n° 105/10 du 30 mars 2010 à 7h34

Zemmour a raison

Rapport via novopress

A lire sur Novopress ou sur http://reseau.jord.free.fr rubrique" Imposture médiatique"

Ligue du Nord
Flash OBR n°104/10 du 30 mars 2010 à 7h22

Via le Temps (Suisse)

Italie lundi29 mars 2010
La Ligue du Nord vainqueur des régionales



Via RTL - 8h09

Surprise aux élections en Italie: la droite de Berlusconi ravit 4 régions à la gauche
On prédisait une lourde défaite à la droite de Berlusconi aux élections régionales italiennes. Mais, une fois de plus, l'ineffable Silvio Berlusconi a créé la surprise en faisant mieux que se défendre, grâce notamment à ses alliés de la Ligue du Nord. On notera aussi le taux d'abstention très élevé.



Via la Tribune de Geneve


Monde - Europe 8:09
La coalition de centre-droit de Silvio Berlusconi a ravi 4 régions à l'opposition de gauche dont celle de Rome, lors des élections régionales de dimanche et lundi, selon des projections diffusées par les télévisions italiennes sur la base de résultats presque complets. Au total, la coalition de droite remporte six régions: la Lombardie et la Vénétie au nord, deux de ses fiefs, auxquelles s'ajoutent Calabre et Campanie, deux régions du sud, ainsi que les deux régions très disputées du Piémont et du Latium, où se trouve la capitale.

La révolte des musulmanes
Flash n°103/10 du 29 mars 2010 à23h46

Irshad Manji ou le courage d’une femme musulmane qui interpelle sa religion.
mai 15, 2007 — --
Après Chadortth Djavann qui a combattu l’instrumentalisation par les islamistes du port du voile, voila dans un registre plus large Irshad Manji!
Irshad, une jeune femme piquante et convaincue que l’Islam doit s’ouvrir et se reformer, était hier soir l’invitée d’honneur de l‘American Jewish Committee de Philadelphie pour parler de son livre “The Trouble with Islam” (traduit en Français sous le titre “Musulmane mais Libre”, éd. Grasset et Fasquelle).

Son livre nous invite dans l’intimité des interrogations de cette musulmane refuznik comme elle s’appelle pour qui Coran et liberté de penser devraient être compatibles! En termes parfois crus, souvent provocateurs et personnels, l’auteur analyse les inquiétants fondements de l’Islam tel que pratiqué actuellement: violence, haine de l’autre, antisémitisme, acceptation aveugle du Coran… Un livre choc, heureusement égayé par le sens de l’humour de l’auteur.

Si la lecture du Coran est un exercice d’introspection, de réflexion et de citoyenneté, comment accepter, alors, le sort réservé aux femmes par cette grande religion de l’humanité ? Et l’antisémitisme ? Et l’esclavage en Afrique de l’Ouest?

«Nous sommes en crise et nous entraînons le monde entier avec nous.» Tel est le cri d’alarme que lance Irshad sous la forme d’une ardente lettre ouverte à ses coreligionnaires et à l’Occident.

Née en Ouganda, Irshad Manji a quatre ans lorsqu’elle fuit en 1972 avec sa famille musulmane d’origine indienne, le régime du Colonel Amin Dada, et émigre au Canada pour s’installer près de Vancouver. Elle étudie dans une madrassa ou école coranique ou elle se fera remarquer pour sa curiosité et ses questions impertinentes. Ce que son précepteur n’apprécie guère. Elle finira par être renvoyée.

Après de brillantes études universitaires, elle entre à la télévision où elle produit et anime aujourd’hui des émissions de débats qui connaissent un énorme succès.

Malgré ses déboires à la madrassa, Irshad qui est une femme croyante et qui aime sa religion, décide de continuer l’étude du Coran toute seule. Selon elle, la principale différence entre le monde musulman et l’Occident, c’est la liberté ou non de penser.

Cette interdiction de penser est, selon elle, le véritable problème du monde musulman. Est-ce une coïncidence si l’économie et la situation des droits de l’homme dans les pays musulmans se traînent loin derrière le reste de la planète? Qu’il soit traduit moins de livres dans le monde arabe en mille ans qu’en Espagne chaque année? Que la majorité des réfugiés du monde viennent de pays musulmans et que la plupart des guerres civiles opposent des musulmans? «Nous ne pouvons pas imputer nos maux les plus ignobles à l’Amérique, lance Irshad Manji. Le cancer commence chez nous.»

Le contact avec le judaïsme lui procure de l’étonnement: interprétations diverses de la Torah, débats incorporés dans le Talmud, découverte lors d’un voyage en Israël d’une presse libre et variée. «En comparaison, dit Manji, la plupart des musulmans considèrent le Coran comme un document à imiter plutôt qu’à interpréter», car ils y voient un livre parfait, dicté entièrement par Dieu plutôt qu’inspiré.
Elle constate qu’un islam ouvert jusqu’au 13ème siècle s’est durci par la suite, sous l’effet d’alliances politico-religieuses et aussi du choc de voir l’Occident surpasser le monde arabe.

Il faut « retrouver le sens de l’esprit critique dans l’islam ». C’est le projet Itjihad et elle relève avec humour que l’on entends trop souvent parler de Jihad mais pas assez de Itjihad. Ce qui est intéressant dans la démarche d’Irshad, c’est cette volonté de pousser les musulmans vers une introspection, une autocritique et un débat d’idées.

La jeune auteur avance aussi des solutions dignes de considération pour une réforme du monde musulman: il faut redonner du pouvoir aux femmes les grandes perdantes de l’islam car confinées à la seule fonction reproductive. Il est urgent de guérir l’islam, dit Manji, en soulignant que la dénatalité de l’Ouest contraste avec le baby-boom permanent des pays musulmans.

Elle propose des micro-prêts venus de l’étranger pour leur permettre de se lancer en affaires. De manière générale, poursuit-elle, il faut tout faire pour créer de la richesse à la base des sociétés musulmanes afin d’enrayer la mentalité de «martyr» et de laissez pour compte qui y règne.

Mais Irshad vous explique avec ferveur qu’elle ne peut mener son combat toute seule. Elle a besoin de nous tous. Elle implore les Occidentaux d’oser poser des questions aux musulmans. «Votre silence ne nous rend pas service», clame-t-elle. L’occident, dit-elle, se laisse endormir par l’idée de multiculturalisme et est trop tolérant face à une religion aux tentations totalitaires.

Oprah Winfrey la grande star de télévision américaine vient de lui remettre le Prix de la Chutzpah (“Chutzpah Award”) pour son “audace, son sang-froid, sa hardiesse et sa conviction.”

Le magazine “Miss” (“Mademoiselle”) lui a décerné le titre de “Féministe du 21ème siècle.” Enfin en Juin, elle a été honorée du très estimé prix “Simon Wiesenthal Award of Valor”.

Le grand mérite du livre d’Irshad Manji est d’expliquer concrètement comment l’Islam pourrait être réformé en revalorisant le statut des femmes, en garantissant le respect des minorités religieuses et en encourageant le débat d’idées. “Musulmane mais libre” nous bouleverse par sa sincérité et son courage. Il se veut être un cri de ralliement pour un avenir sans fatwa. Irshad Manji mérite définitivement que son initiative courageuse soit soutenue.

En l’observant derrière son micro, je me suis dit “Elle a du chemin à faire devant- elle mais elle fera son chemin”.

Isabelle Tahar Miller pour Guysen Israël News, 2 décembre 2004

Publié dans Non classé. Mots-clefs : Data bank. Commentaires fermés
« Islam : la menace vient d’Europe

« Nous ne pouvons pas imputer nos maux les plus ignobles à l’Amérique. Le cancer commence chez nous. » »
Publié sur WordPress. • Theme: Garland by Steven Wittens and Stefan Nagtegaal.

Le temps est à la résistance armée
Flash OBR n° 102/10 du 29 mars 2010 à 23h40

QUAND LES EUROPÉENS BRADENT LA CONVENTION EUROPÉENNE DES DROITS DE L’HOMME


Il y a peu, j’avais déjà souligné que Durban 1 puis Durban 2 avaient démontré à suffisance que l’attitude européenne était à la fermeté ce que la purée est au béton. Bruxelles vient de le confirmer. Face à une revendication outrancière de censure et une tentative d’instauration internationale de valeurs incompatibles avec le contrat social établissant la démocratie, l’Union européenne s’est opposée formellement, et sans résultat, au projet de normes contraignantes émanant d’Etats islamiques. Cependant, l’Union européenne se dit "clairement disposée à s'engager dans un dialogue constructif et sérieux avec l'OCI" (déclaration officielle de l’Union européenne exprimée hier par la France devant le Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies).

Animée d’un esprit munichois intense, l’Union européenne tend la perche à l’OCI (Organisation de la Conférence islamique) en l’assurant d’emblée qu’elle "reconnaît l'existence de préoccupations légitimes". C’est confondre diplomatie et pusillanimité. Il n’est pas opportun d’adopter un profil bas lorsqu’il s’agit de défendre les fondements même de la démocratie, car c’est une déstructuration de tout le système institutionnel qui en découlera. Hier, le Conseil des Droits de l’Homme a adopté le texte tendant à criminaliser la critique de l’islam sous la qualification hautement discutable de “diffamation de religion”.

Aujourd’hui, faute d’en avoir enrayé le processus, les revendications des Etats islamiques poursuivent leur cours juridique afin d’être entérinées à titre de protocole international et modifier radicalement les législations nationales des Etats européens, entre autres. La première des conséquence, eu égard à la place que cette convention internationale occupera dans la hiérarchie des normes, sera de disqualifier la convention européenne des droits de l’Homme. Chacune des dispositions de celle-ci ne pouvant plus être invoquée qu’à la condition sine qua non qu’elle ne soit pas contredite par un prescrit religieux.


Philippe CHANSAY WILMOTTE,
Avocat au Barreau de Bruxelles
Tél.: +32.475.79.30.31


Jihad à Moscou
Flash OBR n°101/10 du 29 mars 2010 à 17h22

Via Fondation Carnégie

29 mars 2010
Jihad à Moscou
Deux femmes se sont fait exploser dans deux stations du métro, lundi matin, à l'heure de pointe, dans le centre-ville de Moscou. Le dernier bilan est de 37 morts et des dizaines de blessés. Il s'agit de l'attentat le plus meurtrier de ce type depuis 2004.

Les combattants annonçaient le jihad en Russie depuis fin décembre", explique Alexeï Malachenko, de la Fondation Carnegie. Deux de leurs chefs ont été récemment tués et ils voulaient "venger ces morts". "Une nouvelle génération de combattants a poussé dans le Caucase où deux nouvelles écoles de kamikazes ont été récemment ouvertes".

Pour le centre américain d'analyse IntelCenter, "la version la plus probable est que le groupe derrière le double attentat suicide dans le métro de Moscou est l'Emirat du Caucase dirigé par Dokou Oumarov". Oumarov, un ex-président indépendantiste tchétchène s'est proclamé Emir et chef de tous les mouvements rebelles actifs dans le Caucase russe.


Criminalité afro maghrébine
Flash OBR n° 100/10 du 29 mars 2010 à 08h01

Eric Zemmour a raison!

Après la rave party de Carnöet (26 juin 2005), rave rendue tristement célèbre par le sauvage assassinat et le viol de Mathilde Croguennec, plus de 90% des individus condamnés par le tribunal de Guingamp pour trafic de stupéfiants étaient des afro-maghébins (comptage effectué au tribunal à l'issue du jugement et dans la presse)



EN SUISSE ERIC ZEMMOUR A AUSSI RAISON!
FLASH OBR N° 99/10 DU29 MARS 2010 À1H35


Délinquance et criminalité des étrangers : en Suisse aussi !
Posté par Novopress dans Monde, Politique, Société le 28 mars 2010 |

28/03/2010 – 19h45
ZURICH (NOVOpress) – Lundi a été publiée la première statistique fédérale agrégeant les données policières des cantons pour en tirer l’inventaire de la criminalité en Suisse selon l’origine des prévenus.

En Suisse comme en France, la délinquance des étrangers est nettement plus forte que celle des autochtones par rapport à leur nombre, en particulier dans le domaine des infractions avec violence, où la part des prévenus étrangers (42 %) est nettement supérieure au pourcentage des étrangers dans la population (22 %).

La palme revient aux requérants d’asile (asile plus ou moins justifié), avec un score imbattable de crimes et de délits graves. Suivis par les étrangers clandestins.

Les 220 000 signataires de l’initiative pour le renvoi des criminels étrangers semblent l’avoir compris avant les statistiques.

VERTS ROUGES ROSES : MÊME COMBAT
Flash OBR n° 98/10 du 29 mars 2010 à7h30

De: info@nation.be
Objet: Des démocrates à géométrie variable !
Date: 28 mars 2010 22:24:50 GMT+02:00
À: info@nation.be


----------------
Mouvement NATION (BELGIQUE)
----------------

Communiqué du 28 mars 2010


Ce dimanche 28 mars, s'est déroulée en plein Bruxelles, une Marche pour la
vie.

Parallèlement à ce rassemblement pacifique s'est tenue une mini
contre-manifestation à laquelle, certains élus comme M. Defossé (ECOLO) et
Mme Lalieux (PS) ont participé. Ces derniers tenant de grands discours sur la
liberté et la démocratie.

Ce qui ne les a pas empêché de manifester aux côtés d'un groupuscule
stalinien, intitulé Bloc Marxiste-Léniniste qui affichait son drapeau à leurs
côtes.

Outre son admiration pour Staline, le Bloc en question est aussi connu comme
une sorte de fan-club du groupe terroriste et meurtrier des Cellules
Communistes Combattantes.

Autre groupe de soutien à des organisations terroristes, le Secours Rouge
était aussi de la partie.

A notre connaissance, ni M. Defossé ni Mme Lalieux ne se sont insurgés contre
ces extrémistes et anti-démocrates là !

Encore une fois, on constate bien que les élus de gauche ne sont que des
défenseurs à géométrie varialble de la démocratie et de la liberté.

-----------------------------------------------------------
Mouvement NATION
http://www.nation.be
Contact : info@nation.be
Compte : 143-0743105-89
--------------------------------------

Les Francs Mac ont des ennuis
Flash OBR n° 97/10 du 26 mars 2010 à13h35

Via Le Salon Beige

26 mars 2010

Audit des comptes de la GLNF

Le Grand Maître de la Grande loge nationale française (GLNF), François Stifani, a décidé de faire auditer les comptes de l'obédience. Cette décision est la conséquence de l'opposition manifestée au cours de l'assemblée générale de l'obédience, jeudi à Paris, qui s'est traduite par un vote de rejet du rapport d'activité et des comptes.

"plus de 1.800 membres étaient présents et une courte majorité d'entre eux, sous réserve d'un décompte définitif des voix, s'est déclarée opposée à l'approbation des comptes 2009 en l'état. Le Grand Maître de la Grande loge nationale française, François Stifani, a pris la mesure de ce vote et a décidé, par conséquent, de lancer un audit des comptes 2008-2009 en faisant appel à un grand cabinet d'audit de renommée internationale".

"Lorsque les résultats de cet audit seront connus, le Grand Maître convoquera une nouvelle assemblée générale afin d'étudier les conclusions de cet audit et d'en tirer les conséquences quant à l'approbation des comptes 2009 de l'association".

Sur 1.847 "frères" présents, 954 ont voté contre le rapport d'activité et 980 contre le budget (17,2 millions d'euros).

1793
Flash OBR n° 96/10 du 26 mars 2010 à10h51

Retrouvez cette chronique et les précédentes sur www.philipperanda.com

LES INSOUMIS DE LA LIBERTÉ D’EXPRESSION CITOYENNE
Chronique hebdomadaire de Philippe Randa

En France, patrie autoproclamée des Droits de l’homme, la liberté d’expression est sacrée. À tel point d’ailleurs qu’il est dangereux de la manier sans les plus extrêmes précautions. Sinon, gare aux retours de bâtons associatifs pour avoir parlé ou écrit en dehors des voies sévèrement balisées du politiquement, du religieusement ou de l’historiquement correct.
Le nombre et l’activité des associations de vigilance citoyenne a d’ailleurs notoirement augmentées ces dernières années, des plus anciennes (LICRA, MRAP ou Ligue des Droits de l’Homme) aux plus récentes (SOS Racisme, UEJF, HALDE, CRAN et bien d’autres encore) : preuve s’il en est, comme pourraient le penser quelques esprits chagrins, que le besoin rigoureux de surveillance en la matière est un marché porteur… ou alors particulièrement lucratif : c’est en tout cas un “business” qui ne risque guère de souffrir de délocalisation.
Dernière victime en date de l’indignation citoyenne, le journaliste Éric Zemmour, suite à une de ses déclarations dans laquelle il soutenait que “les Français issus de l’immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes. C’est un fait”.(1)
Menacé de licenciement par Le Figaro, obligé d’aller à canossa auprès de la LICRA, indiquant – noir sur blanc, si on ose écrire – que sa “volonté n’a jamais été de stigmatiser “les noirs ou les Arabes” comme des délinquants”, attaqué en diffamation par Thierry Ardisson auquel il reproche de l’avoir “piégé” et menacé de poursuite en justice par l’association SOS Racisme pour diffamation raciale, Éric Zemmour entraîne par ricochet l’avocat général à la cour d’appel de Paris dans la tourmente : Philippe Bilger est en effet convoqué ce jour chez le procureur général de Paris François Falletti pour avoir “validé sur son blog les propos controversés d’Éric Zemmour”.
Assiste-t-on aux premiers signe d’une nouvelle répression – ce n’est pas la première ! – en bonne et dûe forme de tous les insoumis de la liberté d’expression citoyenne ?
Ces coups de semonce, plus ou moins suivis de menaces professionnelles et judiciaires qui viennent ainsi d’être tirés contre Éric Zemmour et Philippe Bilger, sont plus sûrement un premier avertissement.(2)
Va-t-il être suffisant pour qu’ils ne s’éloignent pas plus avant et plus exagérement des fameuses voies balisées de la correction citoyenne ? Seul l’avenir le dira. Ou leur inconscience, qui sait…

NOTES
(1) Émissions Salut les terriens (Canal +), réïtérées dans L’Hebdo (France O).
(2) Éric Zemmour a sauvé sa tête au Figaro après ses excuses.

Anticatholiscisme
Flash OBR n°95/10 du 25 mars 2010 à19h05

via Le Salon Beige


<< 25 mars 2010

L'article du New York Times décrypté

Lu sur Benoît-et-moi qui effectue un excellent travail de réinformation :

"Les faits sont un peu différents. Vers 1975, le Père Murphy a été accusé d'abus particulièrement graves et méprisables dans un pensionnat pour des mineurs sourds. Le cas a été signalé sans délai aux autorités civiles, qui n'ont pas trouvé de preuves suffisantes pour poursuivre Don Murphy. L'Eglise, en l'occurrence plus sévère que l'Etat, continua pourtant avec persistance à enquêter sur Don Murphy et puisqu'elle soupçonnait qu'il était coupable, à limiter de différentes façons l'exercice de son ministère, bien que les accusations portées contre lui avaient été abandonnées par la magistrature.

Vingt ans après les événements, en 1995 - dans un climat de fortes polémiques autour des affaires de "prêtres pédophiles" - l'archidiocèse de Milwaukee jugea bon de signaler le cas à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. L'information était liée à des violations de la discipline de la confession, du ressort de la Congrégation, et n'avait rien à voir avec l'enquête civile, qui avait eu lieu et s'était conclue il y a plus de vingt ans. Il convient également de noter que, dans les vingt années antérieures à 1995, il n'y avait pas eu de faits nouveaux ou de nouvelle accusation contre Don Murphy. Les faits débattus étaient encore ceux de 1975. L'archidiocèse signala même à Rome que Don Murphy était mourant. La Congrégation pour la Doctrine de la Foi ne publia certes pas de documents, ni ne fit de déclarations publiques vingt ans après les faits, mais recommanda que l'on continuât à restreindre les activités pastorales de Don Murphy et qu'on lui demande de reconnaître publiquement sa responsabilité. Quatre mois après l'intervention de Rome, Don Murphy mourut.

Ce nouvel exemple de journalisme poubelle confirme comment fonctionnent les «paniques morales». Pour salir la personne du Saint-Père, on remue un épisode d'il y a trente ans, connu et discuté par la presse locale déjà au milieu des années 1970, dont la gestion - pour autant qu'elle relève de ses compétences, et un quart de siècle après les faits - par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi a également été canoniquement et moralement irréprochable, et bien plus sévère que celle des autorités de l'Etat américain."

Michel Janva >>

Le sans culotte Jacques Le Guen
Flash OBR n° 94/10 du 25 mars 2010 à 15h40

Jeudi 25 mars 2010
Dominique de Villepin, dernier Premier Ministre de Jacques Chirac, a franchi le pas. Il crée son propre parti politique basé sur les valeurs « gaulliste, républicaine et sociale ». Son nouveau mouvement se propose de rassembler les Françaises et les Français au-delà des clivages partisans. (.....)


<< Comme le souligne à juste titre le député UMP du Finistère Jacques Le Guen, « notre mission est d’abord de créer un pacte de confiance entre les Français et les élus ». Et le député villepiniste de préciser : « nous voulons un rassemblement allant de Debout la République au mouvement des citoyens » de JP. Chevènement. >>

Jacques Le Guen: Sans culotte c'est sur, Breton certainement pas!

Ben voyons
Flash OBR n°93/10 du 25 mars 2010 à 8h37

Via Le Salon Beige


<< L'avocat général à la Cour d'appel de Paris soutient Zemmour

L'avocat général à la Cour d'appel de Paris, Philippe Bilger, défend l'idée que «la plupart des trafiquants sont des noirs et des arabes». Dans une note intitulée «Eric Zemmour ou le trublion officiel», publiée depuis le 17 mars sur son blog, le magistrat soutient les propos tenus par le journaliste/chroniqueur :

«Je propose à un citoyen de bonne foi de venir assister aux audiences correctionnelles et parfois criminelles à Paris et il ne pourra que constater la validité de ce "fait", la justesse de cette intuition. qui, aujourd'hui, confirment un mouvement né il y a quelques années. Tous les noirs et tous les arabes ne sont pas des trafiquants mais beaucoup de ceux-ci sont noirs et arabes. ».

Philippe Bilger «regrette» également que Rachid Arhab, sage du CSA, «se soit égaré en répliquant à Eric Zemmour qu'il est arabe, pas trafiquant au CSA».

Michel Janva>>

L'avenir de la Nation Bretonne
Flash OBR n° 92/10 du 24 mars 2010

L’avenir de la Nation Bretonne
(Réseau Jord le 24 mars 2010)
En Bretagne les élections régionales de 2010 ont présenté un double phénomène inédit. Au sein de la coalition socialiste tout comme à l’UMP la discipline des partis observée au niveau de la France toute entière n’a pas joué en Bretagne.
A gauche Jean Yves le Drian s’est froidement débarrassé de son encombrante machine à ratisser large que constitue l’UDB et des obscurantistes anarcho-gauchistes, chantres de toutes les turpitudes, d’Europe Ecologie.
A droite Bernadette Malgorn a obtenu sa position de leader dans une ambiance de fronde protestataire.

On ne peut que constater ces faits - qui ne peuvent pas être dus au hasard - sans en connaître la finalité exacte. Force est donc de se contenter d’évaluer ce que pourrait apporter ce “tandem” d’un genre nouveau à la Bretagne.

1°) Ces deux leaders sont complémentaires, l’un s’étant assuré une excellente assise politique, l’autre étant particulièrement apte à résoudre avec bonheur tous les problèmes susceptibles d’être posés par des réformes administratives comme la réunification.

2°) Bretons, ils ont indiscutablement tous les deux le souci d’utiliser leurs capacités et leurs moyens pour le bien de la Bretagne. Par des discours et des actes parfois surprenants ils ont à maintes reprises prouvé que leur attachement à leur pays revêtait une certaine forme de patriotisme.

3°) Hautement qualifiés, chacun en son domaine et soucieux de ne pas divaguer hors du raisonnable ils ont su tous deux écarter de leur route les verbeux plus ou moins délirants qui gravitent toujours autour des formations politiques.

4°) Alliant pouvoir, autorité, expérience et capacités J.Y. Le Drian et B. Malgorn peuvent remettre en route les affaires de Bretagne en déshérence progressive et régulière depuis 1532 puis en franche perdition depuis 1789.

L’une et l’autre des deux formations concernées recèlent en leur sein peu ou prou de personnages obtus, sans culottes ignares ou aigrefins, de détenteurs de certitudes non contestables à leurs yeux ou encore mus par les aigreurs les plus diverses, mais compétence et autorité peuvent avoir raison du caractère néfaste de la présence de ces boiteux congénitaux.
Avant de naviguer dans l’utopique commode pour....ne rien faire ou saboter, il y a certainement lieu de traiter sérieusement et efficacement les plus graves problèmes de l’heure:

- énergie et infrastructure (nucléaire et compléments - aéroport)
- déferlante immigratoire sud/nord - entreprises et emploi
- bon usage de l’argent public
- environnement - eau - santé - sécurité
- enseignement de l’histoire de Bretagne .....etc..
---------------------

Bélier du Gouren
Flash OBR n°91/10 du 24 mars 2010 à 16h22

PROPOSITION DE LOI

Visant à permettre l'attribution en lot ou prime d'animaux vivant dans le cadre des manifestation sportives et folkloriques régionales traditionnelles



présentée par


Marc LE FUR

Député



Mesdames, Messieurs,


Le 8 février 2010 les organisateur d'un tournoi de lutte bretonne, le « Gouren », ont été cités à comparaître devant la justice par une association de défense des animaux pour avoir remis, conformément à une tradition régionale ancestrale un bélier vivant, le « Maout », , au vainqueur du concours

Prenant en compte le caractère traditionnel de la remise du « Maout », symbole historique du Gouren, le Tribunal correctionnel de Brest a proncé la relaxe des organisateurs de ce tournoi et autorisé la remise de l'animal à titre précaire, au regard des dispositions en vigueur du code rural.

En effet l'article L 214-4 du code rural issu de l'ordonnance n° 200-914 du 18 septembre 2000 dispose que « L'attribution en lot ou en prime de tout animal vivant, à l'exception des animaux d'élevage dans le cadre de fêtes, foires, concours et manifestation à caractère agricole, est interdite.

Alors que les termes, « foires » et « concours » figurent clairement dans cet article du code rural, l'interprétation restrictive résultant du décret d'application de l'ordonnance du 18 septembre pourrait en effet justifier une interdiction pure et simple de la remise du « Maout ».


Alors que d'autres plaintes ont été déposées contre des organisateurs de manifestations similaires en Bretagne, ces derniers encourant une les défenseurs des traditions locales sont inquiets. Une nouvelle fois le patrimoine local et les traditions ancestrales sont mise à mal par une vision réductrice du droit.

D'autres manifestations traditionnelles organisées dans les différentes régions rurale de notre pays pourraient être concernées par cette application restrictive de l'article L 214-4 du code rural.

C'est pourquoi, il vous est proposé afin de préserver les fêtes et manifestations de nos régions, de compléter l'article L 214-4 du code rural en incluant dans la liste des exception à l'attribution en lot ou prime de tout animal vivant les manifestations sportives folkloriques et régionales traditionnels.

Tel est est, Mesdames, Messieurs, l'objet de la présente proposition de loi.


PROPOSITION DE LOI

Article Unique


A l'article L 214-4 du code rural entre les mots, « foires » et concours, insérer les mots « manifestations sportives folkloriques et régionales traditionnelles ».



Catalogne
Flash OBR n°90/10 du 22mars 2010 à 9h44

Joan Laporta : «vive la Catalogne libre»


Du foot à la politique, il n’y a qu’un pas… que le président du FC Barcelone serait prêt à franchir. Joan Laporta a confié à El Mundo qu’il envisageait sérieusement de créer un parti indépendantiste catalan. «Le Barça va plus loin que le football. Nous sommes porteurs de l’épopée la plus émouvante de l’histoire : celle qui guide les peuples soumis vers la liberté», s’exclame-t-il dans un élan quasi révolutionnaire. Et avoue que l’idée de se présenter aux élections régionales catalanes, cet automne, avec un nouveau parti, le séduit. «Ce qui est très clair pour moi, c’est que nous sommes une nation et il nous manque un Etat», poursuit l’avocat de 49 ans, convaincu que la Catalogne «réunit toutes les conditions pour être un grand pays européen».

Science pointue
Flash OBR n° 89/10 du 21 mars 2010 à 15h26

Le LHC du CERN a réussi à accélérer des protons à un niveau d'énergie sans précédent

19.03.2010 17:16

Les équipes du CERN sont parvenues vendredi à accélérer des faisceaux de protons à un niveau d'énergie record dans le LHC. Celui-ci a été poussé à 3,5 TeV téraélectronvolt), un succès qui rassure les scientifiques après les 2 pannes du grand collisi nneur de hadrons survenues après son lancement en 2008. L'objectif est désormais de faire des collisions à une énergie de 7 TeV, avant d'arriver à la vitesse maximale du LHC de 14 TeV d'ici 2 à 3 ans. Ces collisions de protons lancés en sens inverse doivent permettre de recréer les conditios qui prévalaient dans l'univers juste après leBig Bang

SWiSS-TxT

Ben voyons
Flash OBR n° 88/10 du 21 mars 2010 à12h51


William Laenen

Reportage/ Services secrets



Les services secrets fuient généralement la lumière du jour, mais quelques "007" se rencontraient à Bruxelles, lors d'un Congrès international à la VUB concernant les services secrets.
L'affaire a échappé par la porte arrière et on a pu parler avec un grand patron des services secrets français sur les défis qu'il attend, lui et ses collègues, dans le monde de demain. Le terrorisme islamique par exemple.

Un reportage de William LAENEN.

Il y a aujourdhui toujours une menace terroriste très présente et très importante en Europe. Elle n'a pas été réduite parce que Ben Laden, Al Quada et les talibans sont en perte de vitesse, elle a seulement évolué parce que nous avons aujourd'hui affaire à une menace de deux types différents. Soit parce qu'elle vient du Magreb et notamment d'Algérie mais aussi parce qu'elle vient de nos propres banlieues européennes où des fondamentalistes radicaux sont prêts à passer à l'action contre l'Occident.
Chez beaucoup de radicaux, qui ne sont pas nécessairement des terroristes, il y a cette conviction qu'ils peuvent changer la société française de l'intérieur et que, pour eux, déclencher des attentats finalement irait à l'encontre de leur stratégie parce que cela entraînerait un phénomène de rejet.

Si je fais un parallèle avec les Pays-Bas, lorsque Théo Van GOGH a été assassiné, nos amis néerlandais ont réagi immédiatement parce qu'ils sentaient que leur modèle était menacé.

En France, nous avons une longue tradition d'échange d'amitié avec le Magreb et nous considérons normal par certains côtés d'avoir une population musulmane en France. Et puis nous sommes un Etat laïc et donc tout attentat pourrait remettre en question ce modèle et beaucoup de radicaux en France empêchent les terroristes de passer à l'action en se disant: nous allons peut-être gagner les élections municipales dans les années à venir, ne nous faites pas d'actions terroristes.

Ce qui nous a, en France, le plus frappé lorsque nous avons travaillé à la fois dans les banlieues, dans les communes mais aussi dans les entreprises, c'est de voir cette montée en puissance, ce phénomène sectaire finalement qui est représenté par une certaine forme d'islamisme radical, où des individus qui se réclament d'un islam qui n'a rien à voir avec la religion du prophète (1) cherchent systématiquement à imposer des nouvelles règles de jeu.
Dans les entreprises, ils réclament sans cesse des salle de prière, le port du voile, l'autorisation des jours fériés, qui sont des jours fériés musulmans qui ne correspondent pas à notre calendrier classique. Ils réclament également qu'il n'y ait plus d'alcool, plus de porc dans les restaurants d'entreprises.

Petit à petit, par des petites choses, ils font un travail de sape régulière, mais ça peut aller plus loin, c'est que de véritables réseaux parallèles se mettent en place, c.-à- d. qu'ils vont jusqu'à contrôler le recrutement dans certaines entreprises et contrôler les services informatiques.
Donc, il y a parfois un vrai danger.

Il y a, en France, trois secteurs principaux qui sont touchés par cette montée en puissance de l'islamisme radical. Trois secteurs économiques.

Le premier, c'est toute la grande distribution. Tous les grands comme Carrefour, Auchan… Parce qu'on a affaire là, à des entreprises qui embauchent beaucoup de jeunes gens qui n'ont pas de formation et qu'ils embauchent bien sûr dans les banlieues sensibles où ils sont implantés.

Deuxième secteur, tout ce qui est gardiennage et surveillance. Là encore, beaucoup de gens sont embauchés pour être vigile et surveillant dans les grandes surfaces. Ce sont des gens qui n'ont que très peu de qualification et donc il y a une proportion plus importante de gens issus de l'immigration.

Le troisième secteur, c'est tout le transport, le transport de plis, les livreurs et là encore on voit le phénomène similaire.

Ce sont les trois secteurs les plus menacés.

Et malheureusement, en France, on l'observe aussi dans l'administration, dans les hôpitaux, dans la police, dans les prisons où les musulmans radicaux sont présents et cherchent bien sûr à imposer leur système de valeurs qui est celui de l'islam radical, exclusif, qui n'est absolument pas tolérant et bien sûr, les premières victimes sont les musulmans normaux, citoyens français qui souffrent de ce fascisme idéologique radical.

Les musulmans doivent commencer par se changer, pour prétendre changer la vie. Ils doivent rejeter la culture de la mort enseignée et véhiculée par leurs livres. C'est seulement quand ils y parviendront qu'ils n'auront plus d'ennemis. Car, celui qui apprend à aimer son fils plus qu'à haïr son ennemi appréciera mieux la vie. Aussi, jamais la terre ne vaut la vie des personnes, et les Arabes sont le peuple qui a le moins besoin de la terre. Mais paradoxalement, c'est le peuple qui déteste le plus la vie. Quand les Arabes comprendront-ils cette équation et commenceront-ils à aimer la vie ?

(1) Domage que l'auteur certifie que les radicaux ne suivent pas l'islam du Prophête car c'est précisément le contraire qui se passe. Il suffit de consulter les impositions du Prophête. Lire: Violence


La France exporte
Flash OBR n° 87 /10 du 21 mars 2010 à10h33

La France exporte

Bretagne
Santec (29). Les pompiers accueillis par des jets de pierres


21 mars 2010 à 08h23 - Le Telegramme.com
Malgré la volonté des autorités de ne pas ébruiter l'affaire, la nouvelle a fini par se propager dans la petite commune de Santec, près de Saint-Pol-de-Léon(29). Mercredi, vers 22h, les sapeurs-pompiers saint-politains ont été appelés pour circonscrire un incendie qui venait de se déclarer, à Santec, dans le bâtiment principal de la maison Saint-Erwan, un centre d'hébergement qui appartient à la Fondation des Orphelins apprentis d'Auteuil et qui accueille des adolescents dans le besoin de soutien. À l'arrivée des pompiers de Saint-Pol-de-Léon, épaulés de ceux de Morlaix, appelés en renfort, point d'incendie, mais au contraire, un comité d'accueil qui a commencé à «caillasser» les secouristes par les fenêtres des chambres. Cailloux, verres, galets et autres projectiles amassés pour l'occasion, ont alors été jetés sur les hommes du lieutenant Leroux, qui a tout d'abord assuré la sécurité de ses hommes en les faisant se replier. Aucun blessé, ni aucun dégât notoire sur les véhicules ne sont à déplorer. La brigade de gendarmerie de Taulé a été saisie de l'affaire, sur plainte du Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis), basé à Quimper. C'est, en effet, la seconde fois en une semaine que ce genre de canular se produit, les appels téléphoniques émanant de téléphones mobiles volés.

Retour sur les Régionales 2010

Flash OBR n° 79/10 du 17 mars 2010 à 9h21


Le Drian se débarrasse des rastaquouères


Triangulaire en Bretagne pour les élections régionales 2010

Le Drian se débarrasse des "faux culs" (UDB) et des obscurantistes (Europe Ecologie Bretagne)

Voir articles sur Agence Bretagne Presse (ABP)

Chacals mahométans
Flash OBR n°85/10 du 19 mars 2010 à 17h25


– Profanations et vandalisme antichrétiens à Chypre sous occupation turque
Posté par Novopress dans Monde, Politique, Société le 19 mars 2010 |

Depuis l’invasion de Chypre en 1974, profanations de cimetières, vandalisme et pillage d’églises sont monnaie courante dans la partie nord de l’île occupée par les soldats turcs. Ceux-ci détruisent systématiquement toutes les traces de la culture grecque et de la religion chrétienne. Extrait d’un reportage diffusé dans l’émission Enquête exclusive le dimanche 14 mars 2010 sur M6.



Via Bivouac-id.

[cc] Novopress.info, 2010, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[http://fr.novopress.info]


Les chacals mahométans
Flash OBR n°84/10 du 19 mars 2010 à 17h19

Via Le Salon beige - 19/03/10


Une jeune chrétienne a été brûlée vive au Pakistan pour qu'elle ne dénonce pas un viol commis par le fils d'un homme musulman, chez qui elle travaillait comme domestique.





Réseau Jord
Le Réseau Jord
Coordonnées du réseau
Formulaire de contact
Newsletter du réseau Jord
Mise à l'index
Définition et Effets
La mise à l'index
Base de donnée publique

Réseau Jord

Réseau Jord © 2008 - Site développé pour le réseau breton